Santé : de plus en plus de contaminations à la salmonelle en France

Santé

INFECTION ALIMENTAIRE - Une nouvelle souche de salmonelle, la salmonelle typhimurium, présente notamment dans la charcuterie de porc, est à l’origine d’une explosion du nombre d’intoxications ces dernières années. Et sa progression importante est un mystère, note Le Parisien.

En dix ans, le nombre de contaminations à la salmonelle en France a explosé, rapporte Le Parisien dans son édition du mardi 11 décembre. En cause : la progression d’une nouvelle souche, appelée "variant monophasique de typhimurium". C’est au centre national de référence des salmonelles, à l’Institut Pasteur à Paris, que la hausse des infections alimentaires a été détectée.

"Alors que l’on en détectait qu’une cinquantaine en 2007, on en est à 2500 par an maintenant", a déclaré le docteur François-Xavier Weill, directeur de ce centre, au Parisien. Et d’ajouter qu’il "est en train de se passer quelque chose". 

Voir aussi

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), a elle aussi constaté une augmentation de cette salmonelle dans la charcuterie : saucisson sec, jambon, rillettes, saucisses… De plus en plus d’aliments sont contaminés par cette bactérie, susceptible de provoquer gastro-entérite et fièvre, voire septicémie. 

Les autres pays européens sont également touchés. Et "les autorités n’ont pas d’explication", souligne le quotidien. La détection de la bactérie est difficile car les porcs, qui l’ont dans leur tube digestif, sont majoritairement des porteurs sains, et n’ont aucun symptôme pouvant alerte les éleveurs. La salmonelle s’est par ailleurs étendue à la filière bovine depuis sa détection. 

Voir aussi

Côté consommateur, il est possible de réduire les risques de contamination grâce à des gestes simples, comme respecter la chaîne du froid pour les aliments, nettoyer régulièrement son frigo ou encore cuire à cœur les aliments sensibles comme la volaille.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter