Plus de 13% des ados sont atteints d'un trouble de santé mentale, s'alarme l'Unicef

Plus de 13% des ados sont atteints d'un trouble de santé mentale, s'alarme l'Unicef

ALERTE - Dans son rapport annuel sur la situation des enfants dans le monde, l'Unicef s'est spécifiquement intéressé pour la première fois à leur santé mentale et avertit sur une situation alarmante.

C'est un constat plutôt sombre que l'Unicef dresse de la santé mentale des enfants dans le monde. Évoquant pour la première fois pour la première fois le sujet dans son rapport annuel sur la situation des enfants dans le monde, l'organisation de l'ONU montre à quel point les plus jeunes souffrent mentalement.

Selon les chiffres du rapport, il y aurait près de 45.800 suicides d'adolescents chaque année dans le monde, soit un suicide toutes les onze minutes. Le suicide est ainsi l'une des cinq causes de décès pour cette tranche d'âge, la quatrième cause de décès chez les garçons et la troisième chez les jeunes filles.

Des troubles "souvent ignorés"

En parallèle, plus de 13% des adolescents seraient atteints d'un trouble de santé mentale sur les 1,2 milliard d'adolescents dans le monde en 2020.  Cela représente 86 millions d'adolescents âgés de 15 à 19 ans et 80 millions d'adolescents âgés de 10 à 14 ans. Parmi ces troubles mentaux, l'anxiété et la dépression représentent environ 40% des troubles mentaux diagnostiqués. 

Et si ces troubles mentaux touchent les enfants et les jeunes partout dans le monde, le rapport montre que ce sont dans les régions du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord, d'Amérique du Nord et d'Europe de l'Ouest que les taux de prévalence des troubles diagnostiqués sont les plus élevés. 

Or, malgré ces chiffres alarmants, l'Unicef rappelle que ces troubles sont "souvent ignorés" alors même qu'ils ont "d'importantes répercussions" sur la santé et l'éducation des enfants. Ce mal-être a donc un coût, à la fois humain, mais aussi financier. Selon les estimations du rapport, la perte annuelle de capital humain due aux problèmes de santé mentale chez les enfants âgés de 0 à 19 ans se chiffre à 387,2 milliards de dollars américains. 

Peu de moyens investis pour soigner la santé mentale des enfants

En effet, celle-ci dénonce également le peu de moyens consacré au soin de troubles mentaux. "Le nombre de pédopsychiatres est inférieur à 0,1 pour 100.000 habitants dans tous les pays, à l’exception des pays à revenu élevé où ce taux est de 5,5 pour 100.000 habitants", donne ainsi comme exemple le rapport. 

Et si cette situation a été mise en lumière par la crise sanitaire liée au Covid qui a particulièrement affecté les enfants, "la pandémie de COVID-19 ne représente que la partie émergée de l’iceberg que constituent les problèmes de santé mentale chez les enfants et les jeunes", signale Henrietta H. Force, directrice générale de l'institution.

Lire aussi

"Si nous n’agissons pas, les enfants et les sociétés continueront d’en subir les conséquences désastreuses bien après la fin de cette pandémie", prévient-elle. L'organisation de protection des enfants encourage donc à investir dans divers secteurs, au-delà du seul système de santé. Elle recommande notamment de sensibiliser le milieu scolaire à cette question ou encore de soutenir les familles, les parents et les personnels soignants qui ont eux-mêmes des problèmes mentaux. 

"Nous avons tous une santé mentale", assure le rapport, "pourtant, certains considèrent la santé mentale comme un luxe ou

un problème réservé aux autres". Reconnaître ce problème et être à l'écoute de l'expérience des plus jeunes seraient donc également un moyen d'agir face à cette situation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.