Scandale Vioxx: à quoi sert ce médicament ?

Santé
DirectLCI
EFFETS SECONDAIRES - Une victime de l'anti-inflammatoire a déposé une plainte au pénal ce vendredi 1er avril, relançant le débat autour de ce médicament. On fait le point.

Il était au cœur d'un scandale sanitaire aux Etats-Unis. Largement vendu entre 2000 et 2004, le Vioxx a causé le décès de 40 000 personnes outre-Atlantique. La France n'en dénombre aucun.

Cela ne veut pas dire pour autant que l'Hexagone a été épargné. Ainsi, un Français a déposé une plainte pénale ce vendredi 1er avril à Paris. Le motif : "délit d'entrave à la justice". Le plaignant reproche à l'expert qui est intervenu lors de son procès d'avoir caché une proximité avec le laboratoire Merck, qui a commercialisé le médicament. Celui-ci a notamment travaillé pour l'avocat du laboratoire.

EN SAVOIR + >> Vioxx : début d'un scandale sanitaire autour d'un anti-inflammatoire mortel

Que soigne ce médicament ?
Le Vioxx est un anti-inflammatoire. Au début des années 2000, le médicament est présenté comme LE produit capable de soulager les douleurs dues à l'arthrose et aux rhumatismes. Il a l’avantage de ne pas présenter d’effets gastriques indésirables.

EN SAVOIR + >> Arthrose : 5 choses à savoir sur les médicaments déremboursés

Quels sont les effets secondaires ?
Des soucis cardiaques essentiellement. Le médicament augmente par cinq le risque d'infarctus. Ce que savait le laboratoire mais n’a pas pris soin d’indiquer dans sa notice. Une étude américaine, publiée dans la revue scientifique JAMA, a démontré le lien de corrélation en 2001. Ainsi, l'homme qui porte plainte aujourd'hui accuse le laboratoire Merck d'être responsable de son infarctus survenu à l'automne 2004.

EN SAVOIR + >>  Infarctus : 3 conseils santé pour prendre soin de votre coeur

Le Vioxx a cessé d’être commercialisé en 2004 suite à plusieurs affaires aux Etats-Unis. Mais bien que 500 000 Français aient régulièrement pris ce médicament, le pays ne dénombre aucune victime…officiellement. Une trentaine de demandes d’indemnisation a été déposée en 2010. Les quelques expertises demandées par le tribunal de grande instance de Paris ne se sont pas révélées concluantes.

Cette plainte relance en tout cas le débat sur l’implication du Vioxx dans les crises cardiaques. Un des effets secondaires récemment pointé du doigt par l’ouvrage de Jean-Christophe Brisard et Antoine Beguin "Effets secondaires, le scandale français", (First editions).

A LIRE AUSSI
>> 
Scandale des effets secondaires : "15.000 décès par an liés aux médicaments"
>> 
Requip, le médicament qui soigne Parkinson... et vous rend accro au jeu et au sexe

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter