Scorbut : tombée dans l'oubli depuis des siècles, la "maladie des marins" de retour dans les pays développés

Scorbut : tombée dans l'oubli depuis des siècles, la "maladie des marins" de retour dans les pays développés
Santé
DirectLCI
MALNUTRITION - "La maladie des marins", qui a fait des ravages jusqu'au XVIIIe siècle, refait surface. Causé par une carence en vitamine C, le scorbut est en effet en pleine recrudescence dans les pays développés comme les États-Unis, révèle le journal américain Sciences Alert.

On pensait qu'il appartenait définitivement au passé mais le scorbut, cette ancienne "maladie des marins" causée par une carence grave en vitamine C - que l'on trouve dans les fruits et légumes -, revient insidieusement jusque dans les pays développés, comme les États-Unis. C'est ce qu'affirme un article du journal américain Science Alert.


"La maladie des marins" était appelée ainsi à l'époque où les équipages partaient en expédition pendant des mois et où leurs provisions fraîches s'épuisaient très rapidement. Au XVIIe siècle, plusieurs milliers d'individus seraient ainsi morts avant que la cause de leur mal ne soit identifiée.

En vidéo

L'opération séduction autour des fruits et légumes

"Nous avons diagnostiqué notre premier cas il y a 5 ou 6 ans", explique le docteur Eric Churchill au média américain. " Depuis, nous avons diagnostiqué quelque chose comme 20 ou 30 cas", rapporte celui dont l'équipe dirige actuellement un projet de recherche sur le scorbut en milieu urbain.


La première personne diagnostiquée par Eric Churchill se nourrissait uniquement de pain et de fromage. D'après ce médecin de Springfield, dans le Massachusetts, la pauvreté entraîne de nombreuses personnes à privilégier les aliments "riches en matières grasses, en calories et très nourrissants, (…) qui vous combleront et vous satisferont davantage que la consommation de fruits et de légumes".

Grosse fatigue, perte des cheveux ou des dents...

Les symptômes ressentis à cause de ce manque abyssal en acide ascorbique sont une fatigue écrasante, une perte des cheveux et des dents, des hémorragies, un saignement des gencives ou encore des douleurs articulaires. Car la vitamine C est essentielle au bon fonctionnement du corps humain. Elle ne peut pas être fabriquée par notre organisme et doit donc être consommée par l'alimentation. On la trouve dans de nombreux fruits ou légumes comme la goyave, la papaye, les mangues, les oranges, les fraises et les brocolis, le chou-fleur...

Propagation

Les Etats-Unis ne seraient pas le seul pays concerné par le phénomène. En 2016, des chercheurs australiens se sont penchés dans une étude sur 11 cas de scorbut détectés. Il s’agissait de patients diabétiques qui mangeaient peu de fruits et légumes. Un an auparavant, en 2015, des chercheurs du CHU de Limoges, en France, avaient identifié 10 cas de scorbut parmi 63 patients âgés en moyenne de 47 ans, qui présentaient des carences en vitamine C. Ils ne prenaient pas trois repas par jour, certains étaient alcooliques, d’autres atteints de pathologies psychiatriques ou de cancer.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter