Sexe : oui, la taille ça compte… de temps en temps

Sexe : oui, la taille ça compte… de temps en temps
Santé

SEXUALITE - Malgré ce que beaucoup de femmes disent, la taille du pénis de leur partenaire sexuel a une importance, plus précisément la "circonférence". Dans une seule situation néanmoins : lors d'une aventure sans lendemain.

La taille compte… dans certains cas. De manière générale, les femmes disent porter peu d'attention à l'anatomie de leur compagnon . Mais pour "un "coup d'un soir", la réponse est tout autre. Les conclusions proviennent d'une étude très sérieuse, présentée à l'occasion du congrès de l'Association for Psychological Science à San Francisco et dévoilée par le Daily Mail . Cette dernière révèle que lorsqu'il s'agit d'un amant passager, les femmes préfèrent les hommes au large pénis.

Pour en venir à cette conclusion, une chercheuse de l'université de Californie a fait appel à un panel de 41 femmes. Ces dernières devaient manipuler 33 pénis artificiels, réalisés plus vrais que nature à l'aide d'une imprimante 3D. Les modèles variaient entre 10 et 20 cm de long, et entre 5 et 17 cm de circonférence. Il leur ensuite été demandé de faire un choix : quel type de pénis voudraient-elles pour une relation à long terme puis pour un coup d'un soir ? Les résultats ont bien sûr révélé une différence… de taille.

La largeur plus importante que la longueur

Si la longueur choisie était la même dans les deux cas – une moyenne de 15 centimètres – c'est au niveau de la "circonférence" que la réponse différait car les toutes les femmes ont choisi un pénis plus large pour une nuit sans lendemain. Une exigence qui trouverait son explication dans "les nombreuses terminaisons nerveuses que contient le vagin, sensibles à la pression. Ces capteurs sont peut-être réglés pour détecter les variations de largeur du pénis", expliquent les scientifiques au site américain LiveScience .

La deuxième partie de l'expérience a consisté à laisser deviner aux participantes la taille des pénis artificiels qu'elles manipulaient. Et il s'avère que la quasi-totalité ont surestimé ce qu'elles avaient dans les mains. De quoi décomplexer plus d'un homme. "Ceux qui envisagent la chirurgie pour agrandir leur pénis, n'auront peut-être pas à la faire !", ajoutent les chercheurs. Heureusement car de nombreuses études démontrent que la taille moyenne du pénis diminue au fil des décennies. La dernière en date estime que sa taille en érection serait passée de 15,4 cm à 12,95 cm en dix ans…

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent