Sida : l’espoir d’un remède, le suicide des cellules infectées

Santé

TRAITEMENT - Des chercheurs comptent sur une protéine pour que la cellule infectée par le sida s'auto-détruise. Peut-être enfin un pas vers l'éradication de la maladie. LCI vous en dit plus.

Et si des chercheurs israéliens avaient enfin trouvé le moyen de combattre le sida ? Des biologistes de l’université hébraïque de Jérusalem travaillent sur une méthode qui pourrait permettre de traiter le VIH et donc (éventuellement) d’éradiquer le sida. En 2014, 6584 personnes ont découvert leur séropositivité. Comme le rapporte Le Point, ces scientifiques sont parvenus à développer une très petite protéine qui favoriserait l’intégration de copies du génome du VIH. Et c’est la réponse de la cellule infectée qui est intéressante. Cette dernière comprend qu’elle est malade et décide donc de s’auto-détruire. Ce phénomène a un nom, l’apoptose, et cette destruction empêche la propagation du virus dans le corps de la personne malade.

Lire aussi

    Quels sont les résultats ? Les deux chercheurs ont testé cette nouvelle molécule sur dix patients de l’hôpital Kaplan de Rehovot. Ils ont ajouté cette molécule à des échantillons sanguins de personnes infectées par le sida. Et les premiers résultats étaient très encourageants.

    Après huit jours, le nombre de virus dans les échantillons sanguins avaient diminué de 97%. Cité par Le Point, un microbiologiste israélien a mis en avant l’intérêt et le sérieux de cette recherche tout en mettant en garde sur l'application concrète de cette méthode. "A ce stade, le fait que cela marche sur le sang des malades ne veut pas dire que cela va marcher dans le corps de la personne malade. Comprenez qu'entre les tests réussis sur des cellules humaines infectées naturellement et le fait d'injecter cette nouvelle molécule chez l'homme, de s'assurer qu'elle aille au bon endroit en provoquant la même chose, c'est-à-dire le suicide de la cellule, il va falloir attendre de cinq à sept ans". Pour le moment, cette découverte reste un encouragement pour l'avenir dont il faudra étendre les tests chez l'Homme.

    Lire aussi

      En vidéo

      Qui sont les personnes les plus touchées par le sida ?

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter