Souffrir d'eczéma pourrait favoriser les problèmes cardiaques

Souffrir d'eczéma pourrait favoriser les problèmes cardiaques

DirectLCI
CORRÉLATION - Des chercheurs ont publié une étude établissant un lien entre le fameux trouble cutané et un risque plus élevé de développer une maladie cardiovasculaire tel qu’un AVC ou un infarctus.

Le lien peut sembler difficile à saisir au premier abord, mais une étude de chercheurs britanniques, danois et américains a révélé que les personnes souffrant d’eczéma présenteraient un risque plus important de développer une maladie cardiovasculaire. 


Publiés dans le British Medical Journal, leurs travaux se sont basés sur deux groupes de personnes. Le premier constitué de plus de 380.000 individus atteints d’eczéma atopique (maladie inflammatoire chronique de la peau), le second rassemblant plus d’1,5 millions de personnes ne souffrant pas d’eczéma. Les problèmes cardiovasculaires touchant les patients des deux groupes ont alors été observés pour les conclusions de l’étude.

20% de risque en plus de subir un AVC

Il en ressort que les personnes atteintes d’eczéma verraient leur risque de développer un trouble cardiovasculaire (non mortel) augmenter de 10 à 20%. Pour les personnes souffrant d’une forme sévère d’eczéma atopique, les chiffres sont plus importants avec 20% de risques supplémentaires de subir un AVC, 40 à 50% pour une angine de poitrine ou un infarctus, 70% pour un arrêt cardiaque.

Les scientifiques estiment qu’il faut désormais "développer des stratégies de prévention pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire chez les personnes atteintes d’eczéma atopique sévère, y compris la sensibilisation et le dépistage des facteurs de risque cardiovasculaire".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter