Symptômes, vaccination, virus... Tout savoir sur la grippe

MALADIE - En France, la grippe touche chaque année entre 2 et 6 millions de personnes. Alors que la campagne de vaccination contre le virus s’ouvre ce vendredi 6 octobre 2017 (jusqu’au 31 janvier 2018), LCI fait le point sur ce qu'il faut savoir sur l’épidémie saisonnière et les moyens de s’en prémunir.

Chaque année, jusqu'à 6 millions de personnes sont touchées par la grippe saisonnière en France. Et pour s'en prémunir, plus de 12 millions de personnes sont appelées à se faire vacciner gratuitement cette année, soit 500.000 de plus que l'an dernier, a annoncé la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, mercredi 4 octobre. La campagne s'échelonnera du 6 octobre 2017 au 31 janvier 2018 et s'accompagne d'une campagne d'information intitulée "Hiver sans grippe". Il faut dire que l'épidémie de l'hiver 2016-2017 a été particulièrement meurtrière, avec une surmortalité de 14.000 personnes.

Etes-vous concerné ? Comment reconnaître les symptômes de la grippe (et les distinguer d'un gros rhume) ? Comment mettre toutes les chances de son côté pour éviter la contagion ? Suivez le guide.

La grippe saisonnière a une origine virale, elle appartient à la famille des virus Influenzae. Comme le détaille Ameli Santé, il existe trois souches de vaccin. Le type A est le plus dangereux car il peut engendrer une pandémie mondiale très meurtrière, ce qui survient 3 ou 4 fois par siècle. Le type B reste le plus fréquent responsable des épidémies et le type C cause des symptômes proches du rhume. 

La grippe se caractérise par plusieurs signes : une forte fièvre supérieure à 38 degrés, une importante fatigue, des courbatures, une toux sèche et des maux de tête. L’incubation est en moyenne de 48 heures, elle peut durer plusieurs jours, et la personne est alors hautement contagieuse. Les symptômes persistent généralement environ 4 jours jusqu'à une semaine. 


Si elle est généralement peu dangereuse pour les sujets jeunes et en bonne santé, la grippe l’est beaucoup plus pour les plus fragiles, les personnes âgées, les femmes enceintes, atteintes de maladies chroniques....Elle peut notamment engendrer de graves troubles respiratoires.


L’état grippal, dont les symptômes sont proches de ceux de la grippe, est dû à d’autres virus respiratoires circulant en automne et en hiver. S’il affaiblit et peut durer plusieurs jours, il est sans gravité.

Le vaccin contre la grippe saisonnière est pris intégralement en charge par l’Assurance maladie pour les personnes de 65 ans et plus, pour les femmes enceintes et ceux qui sont atteints de certaines maladies chroniques (diabète, mucoviscidose, insuffisance respiratoire, insuffisance cardiaque, etc.), le personnel soignant, l’entourage des nourrissons, etc. Toutes ces personnes recevront directement une invitation à se faire vacciner dans leur boîte aux lettres.

Il est possible de se faire vacciner par son médecin traitant, un médecin dans un centre de vaccination ou un infirmier. Les enfants peuvent aussi se faire vacciner dans un centre de Protection maternelle et infantile (PMI)


Et bientôt à la pharmacie ? C'est déjà possible, à titre expérimental, dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, pour les adultes à l'exception des femmes enceintes et des personnes qui n'ont jamais été vaccinées contre la grippe. Le professionnel doit recueillir le consentement par écrit du patient et informer son médecin traitant de son acte.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière démarre le 6 octobre prochain. Et mieux vaut s'y prendre au plus vite. En effet, le vaccin met 15 jours à être effectif. Si l’épidémie commence avant dans votre région, vous avez donc des risques de tomber malade entre-temps. Pour autant, il n’est pas inutile de le faire plus tard, si on ne l’a pas fait au début de la campagne.C’est d’ailleurs pour cette raison que l'Assurance maladie rembourse l'injection jusqu'au 31 janvier prochain.

Lire aussi

En vidéo

Épidémie de grippe : Marisol Touraine rappelle l'importance de la vaccination

La grippe est une maladie très contagieuse qui se transmet de différentes manières. Notamment par voie aérienne : inhalation de gouttelettes de salive dans l’air à la suite d’’éternuement, de toux, etc. ou par contact avec une personne malade.


La contamination peut aussi se faire en touchant des objets souillés. Pour limiter le risque, il est recommandé de se laver régulièrement les mains, de porter un masque dès les premiers signes, d'aérer votre intérieur et surtout, de jeter vos mouchoirs jetables après utilisation. 

Attention, les personnes contaminées restent contagieuses jusqu’à 5 jours après le début des premiers symptômes, et même jusqu’à 7 jours lorsqu’il s’agit d’enfants.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L’épidémie de grippe saisonnière

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter