Tabagisme : un fumeur sur quatre en Ile-de-France, un sur trois en région Paca

Santé

CHIFFRES - Un rapport de Santé Publique France publié mardi 29 janvier a mis en évidence la forte baisse de la consommation de tabac en 2017, avec près d'un million de fumeurs quotidiens en l'espace d'un an. L'Île-de-France est la région la moins touchée par le tabagisme, contrairement aux régions Paca et Hauts-de-France.

Serait-ce l'effet du paquet neutre et de l'installation de la cigarette électronique ? Selon un rapport publié ce mardi par Santé Publique France, la consommation de cigarettes a fortement baissé en 2017, avec près d'"un million de fumeurs quotidiens de moins en un an." 

Comme l'explique l'agence de santé publique, "cette baisse historique s’inscrit dans un contexte fort de lutte contre le tabagisme, avec la mise en place de mesures importantes du Plan national de réduction du tabagisme (PNRT) en 2016 et d’une stratégie de prévention toujours plus proche des fumeurs : lancement de Mois Sans Tabac, création de la nouvelle application de Tabac info service..."

Lire aussi

Grosse baisse du tabagisme quotidien en Île-de-France

Dans cette étude, on observe également que plusieurs régions sont beaucoup plus touchées par le tabagisme que d'autres, à l'instar de la région PACA qui, avec 32,1% de fumeurs, fait office de mauvais élève, devant les Hauts-de-France (30,5%), l'Occitanie (30,3%) et le Grand Est (30,1%). Au contraire, l'Île-de-France et les Pays-de-Loire figurent en tête du classement des régions comptant le moins de fumeurs, avec respectivement 21,3% et 23% de consommateurs quotidiens.

Collectées par des systèmes de surveillance "mis en œuvre par Santé publique France, l’OFDT et l’Inserm ; et pour le cancer ses partenaires l’INCa, Francim et les Hospices civils de Lyon", ce rapport détaille notamment la consommation par tranche d'âge, région par région. Ainsi, en Île-de-France, on peut également constater une baisse significative du pourcentage de fumeurs en 17 ans, passant de 32% en 2000 à 21,3%.

23,1% de femmes enceintes concernées

"Parmi les Franciliens qui fumaient quotidiennement en 2017, 62,5% avaient envie d’arrêter de fumer et 30,1% avaient fait une tentative d’arrêt d’au moins une semaine au cours de l’année écoulée" explique également Santé Publique France. Parmi les chiffres marquants, la consommation de tabac chez les jeunes de 17 ans s'élève à 7,5% en Normandie, contre seulement 3,3% en région parisienne.

Enfin, autre chiffre inquiétant, la proportion de femmes enceintes chez les fumeurs s'élève à 23,1% dans les Hauts-de-France et 22,9% en Nouvelle-Aquitaine, alors que la moyenne nationale est de 16,2%.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter