Toujours plombé par le Covid, le déficit de la Sécu revu en hausse à 38,4 milliards d'euros

Toujours plombé par le Covid, le déficit de la Sécu revu en hausse à 38,4 milliards d'euros

UN TROU DANS LA CAISSE - Selon un rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale, le déficit de la Sécu sera cette année identique à celui enregistré l'année dernière. Toujours plombé par la crise sanitaire, il devrait atteindre 38,4 milliards d'euros.

La Sécu n'est pas près de sortir la tête de l'eau. Plongé en 2020 à un niveau abyssal par le Covid-19, à 38,7 milliards d'euros, son déficit sera du même acabit cette année. Selon un rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale consulté ce mercredi par l'AFP, il devrait atteindre 38,4 milliards d'euros.

Le budget voté en décembre tablait pourtant sur un léger redressement à 35,8 milliards. Et la tendance laissait augurer un meilleur résultat : avec une récession de 8% du PIB en 2020, au lieu des 11% redoutés, les recettes encaissées en 2021 vont bondir de 5,6 milliards. Mais dans le même temps, les dépenses vont s'accroître de 8,2 milliards, pour payer les tests, les vaccins et les autres surcoûts (hôpitaux, arrêts de travail) liés à la troisième vague épidémique en début d'année.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

La branche maladie la plus endettée

Sans surprise, l'essentiel du déficit reposera sur la branche maladie, qui devrait finir l'année avec une nouvelle perte record de 31 milliards d'euros. La branche retraite affichera aussi un solde en dégradation (-4,4 milliards), mais en réalité son déficit se réduira de moitié si l'on exclut le versement exceptionnel de 5 milliards reçu l'an dernier au titre d'une vielle "soulte" appartenant au régime des électriciens et gaziers. S'y ajoute l'habituelle perte (-2,6 milliards) du fonds de solidarité vieillesse (FSV).

Lire aussi

L'amélioration sera plus flagrante pour les branches famille (+0,5 milliard) et accidents du travail (+0,3 milliard), qui retrouveront leurs excédents d'avant-Covid. En revanche, la nouvelle branche autonomie terminera son premier exercice sur un déficit plus élevé que prévu, de 1,2 milliard d'euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

EN DIRECT - Covid-19 : situation "inquiétante" dans le Grand Est, alertent les autorités sanitaires

Quarantaine pour les Français vaccinés en Angleterre : Beaune juge la mesure "discriminatoire"

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 8e, après une belle journée en argent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.