Tous Anti-Covid : la nouvelle application connaît déjà des ratés

Tous Anti-Covid : la nouvelle application connaît déjà des ratés

PREMIERS BUGS - La nouvelle application de traçage lancée par le gouvernement, Tous Anti-Covid, qui remplace StopCovid, en ligne depuis le jeudi 22 octobre, a déjà affiché plusieurs problèmes techniques.

Rebaptisée Tous Anti-Covid, la nouvelle application de traçage est disponible depuis le jeudi 22 octobre, et a le même but que son prédécesseur, StopCovid : avertir les utilisateurs lorsqu’ils ont croisé, dans les deux dernières semaines, à moins d’un mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur, contaminé par le Covid-19.

Comme le précise le gouvernement, la nouvelle version garde "le même moteur" que StopCovid,. Mais elle connaît quelques améliorations de forme et dans son contenu éditorial, pour la rendre plus attractive. "On est passé d'une application qui ne disait rien à l'utilisateur, à une application qui commence à parler à l'utilisateur", expliquait jeudi 22 octobrel'un des hauts fonctionnaires qui a participé à l'élaboration de Tous Anti-Covid

Désormais, l’utilisateur peut consulter, en temps réel, les actualités sur l’épidémie dont des chiffres sur la propagation, ou le nombre d'utilisateurs de l’application pour inciter les personnes à télécharger l’outil. Des liens sont aussi proposés vers différents sites officiels comme Santé publique France. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Lire aussi

Premiers problèmes techniques

Peu de temps après son lancement, l’application Tous Anti-Covid a rencontré de premières difficultés techniques comme l’a reconnu le secrétaire d’Etat au Numérique Cédric O, sur Twitter. 

Chercheuse à l'Inserm, Vittoria Colizza estime que malgré son faible succès, StopCovid a permis de réduire la propagation du virus ces dernières semaines. Elle incite donc les Français à télécharger la nouvelle version de l’application : "Avec une adoption autour de 30%" de la population, "on pourrait arriver" à réduire "de plus d'un tiers" la transmission du virus autour des cas contact notifiés par l'application, a-t-elle affirmé.

Le gouvernement a estimé le coût de l’application à 2.5 millions d’euros. Ces frais n’ont pas été facturés à l’Etat, mais aux institutions et entreprises participantes. Tous Anti-Covid va désormais faire partie de la communication officielle du gouvernement sur les gestes barrières tout comme le port du masque ou la distanciation physique. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter