Traces de pesticides dans le thé : Leclerc a retiré un lot, Unilever promet une enquête

Traces de pesticides dans le thé : Leclerc a retiré un lot, Unilever promet une enquête

DirectLCI
THÉ POLLUÉ - L'association "60 millions de consommateurs" a livré une étude sur la composition des sachets de thé. Certains sont porteurs de pesticides et de produits chimiques. Leclerc et Unilever, éplinglés par cette étude, ont réagi.

Le thé est la seconde boisson la plus consommée au monde et dispose toujours d'une image de plante naturelle et saine pour la santé. Et pourtant. L'enquête publiée lundi par 60 millions de consommateurs tend à tordre le cou à cette idée et met ainsi en lumière la présence de pesticides (jusqu'à 17 sortes ont été relevées dans des sachets en raison d'un mauvais lavage des feuilles) et de produits chimiques. Pour ce faire, elle a passé au peigne fin quelque seize thés noirs et dix thés verts de marques diverses.


L'étude octroie ses plus vives réserves aux marques Lipton et son thé noir Rich Earl Grey (à cause d'un taux trop élevé en alcaloïdes pyrrolizinidiques) et l'infusion Bio Village Marque Repère distribuée par les supermarchés Leclerc, épinglée car elle dépasse la limite maximale réglementaire en pesticides. Contactées par LCI les deux enseignes en apportent les explications.

En vidéo

Comment cultiver efficacement... sans pesticides ?

La sécurité de nos produits alimentaires n’est pas négociable et de la plus haute importanceLe groupe Uniliver, distributeur de la gamme de thés Lipton

"Nous souhaitons souligner qu’Unilever (le groupe qui distribue la marque Lipton à travers le monde) est engagé à fournir des produits de la plus haute qualité, contenant les meilleurs ingrédients", commence le groupe. Mais quid de la présence des substances nocives présentes dans ledit thé Lipton?


Joint par LCI, Uniliver déclare s'être saisi du problème depuis bien longtemps ."Nous avons pris une approche proactive ces dernières années avec nos fournisseurs et conjointement avec l’industrie européenne du thé et des infusions pour minimiser la contamination en alcaloïdes pyrrolizidiniques dans les champs à l’aide de meilleures pratiques agricoles". Et de se féliciter peu après de respecter "les critères de sécurité définis par les organismes d'évaluation des risques tels que l’Autorité européenne de sécurité alimentaire".


Face aux révélations, le groupe annonce toutefois avoir lancé une enquête en interne pour en situer les causes. "Nous évaluons les niveaux d’alcaloïdes pyrrolizidiniques dans nos thés et analysons les données pour comprendre les niveaux de risques associés aux pratiques de récolte adoptées par nos fournisseurs".

Leclerc déclare avoir détruit le lot incriminé

A Leclerc, on a déjà fait le tri. Selon Alain Parent, porte-parole de la Scamark (organisme s'occupant de la création et de la mise en vente des produits Leclerc) "un seul lot de production" de la gamme de thé Bio Village Marque Repère vendue chez E.Leclerc a été identifié "comme non conforme" précise t-il à LCI.


"Il a immédiatement été retiré des rayons et détruit il y a plus d’un mois. Ceci en toute transparence avec les pouvoirs publics et l’organisme de certification Ecocert", soutient le groupe. "Les autres lots ont été re-controlés et ne présentent pas d’anomalie", assure-t-il.

En vidéo

Jardiner sans pesticides c'est possible

Avec l'aide d'ingénieurs, 60 millions de consommateurs est parvenu à dresser un classement des 26 marques contenant plus ou moins de contaminants. L’étude donne les plus mauvaises notations aux marques Twinings pour son Original Earl Grey à la bergamote (8,5/20), et à Lipton (Rich Earl Grey, 6,5/20). La gamme Bio Village de Marque Repère, distribuée par E.Leclerc, ferme la marche avec un 6,5/20. Le magazine mensuel a décelé de l’anthraquinone (un répulsif pour animaux) en quantité près de 4 fois supérieure à la limite autorisée (0,02 mg/kg).

Plus d'articles

Sur le même sujet