Les treize régions touchées par l’épidémie de grippe : il est encore temps de se faire vacciner !

Santé
DirectLCI
CONTAGIEUX – Particulièrement virulente cette année, la grippe pourrait bien vous gâcher la dernière semaine de l'année. Le ministère de la Santé a révélé que les treize régions françaises métropolitaines sont concernées. Sa patronne Marisol Touraine a redit ce mardi soir qu'il n'était "pas trop tard" pour se faire vacciner.

Elle ne vous avait sûrement pas manqué. Et pourtant, la grippe est bel et bien de retour. Installée en Ile-de-France et en Bretagne depuis déjà deux semaines, elle s’étend désormais à  toute la métropole. Fièvre, fatigue intense, douleurs musculaires, maux de tête… le nombre de personnes reçues en consultation ne cesse de croître. Ainsi, près de 206.332 Français avaient atterri chez le médecin dans la semaine du 14 au 20 décembre, selon l’institut Irsan. Alors que le seuil épidémique est fixé à 171 cas pour 100.000 habitants, Santé Publique France évalue le taux d’incidence à 192 cas.


Et pour cause, le virus à l’origine de la grippe est particulièrement virulent cette année. La souche A H3N2 appartient au type le plus dangereux, et risque donc de faire beaucoup de victimes. Sans omettre l’aspect très contagieux des virus influenzae

C’est pourquoi le ministère de la Santé incite les plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une maladie chronique comme le diabète ou l’insuffisance cardiaque à se faire vacciner. Soit près de 10 millions de Français. "Il n'est pas trop tard. Ce n'est pas parce que l'épidémie a commencé, qu'on ne peut pas encore se faire vacciner, a ainsi lancé la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Au contraire, il est recommandé de se faire vacciner jusqu'à la fin du mois de janvier". Les injections sont d'ailleurs intégralement remboursées par l’Assurance maladie jusqu’au 31 janvier prochain. 


Plus tard dans la journée, Marisol Touraine a répété que "la vaccination est le meilleur moyen de se protéger", ajoutant qu'"on ne se vaccine pas assez en France". "Lorsque la grippe frappe, on réalise que la grippe n'est pas une maladie banale", a déclaré à la presse la ministre de la Santé. Et d'insister sur l'importance de la vaccination. "Il y a encore un intérêt à se faire vacciner pendant quelques jours (...) L'intérêt est variable selon les régions, en fonction de l'évolution de l'épidémie", a précisé Marisol Touraine. 

Pour passer entre les mailles du filet, mieux vaut s’y prendre rapidement. Une fois l’injection réalisée par un médecin ou un infirmier, le vaccin met 15 jours à être effectif. Si l’épidémie a déjà commencé dans votre région, vous avez donc des risques de tomber malade entre-temps. Alors, pour éviter de rester clouer au lit pendant quelques jours, pensez à vous laver les mains régulièrement, à aérer votre intérieur et surtout, à jeter vos mouchoirs jetables après utilisation. 

En vidéo

Épidémie de grippe : Marisol Touraine rappelle l'importance de la vaccination

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter