Trois conseils pour bien vivre avec son asthme

Trois conseils pour bien vivre avec son asthme

Santé
DirectLCI
A l'occasion de la Journée mondiale de l'asthme qui se tient demain, metronews vous donne trois conseils pour bien gérer cette pathologie au quotidien.

1. On prend bien son traitement selon les indications du médecin
Aujourd’hui, les traitements disponibles pour maîtriser l’asthme sont nombreux et variés. Les techniques d’inhalation ont évolué, offrant des possibilités mieux adaptées à chaque type d’asthme et à chaque personne selon son mode de vie. La variété des traitements et leur efficacité doivent pouvoir permettre aux personnes asthmatiques, tout en restant vigilantes, d’avoir une activité professionnelle épanouie, et de pouvoir s’adonner à ses activités préférées dont le sport, qui est même indiqué. A condition de prendre en compte l'effort demandé et surtout les conditions météorologiques.

EN SAVOIR + >> Asthme : un vaccin prometteur

2. On fait mesurer son souffle régulièrement
De nombreuses pratiques, sportives, artistiques, en lien avec le bien-être sont directement ou indirectement liées au souffle car elles mettent en relation  les organes et les muscles qui contribuent à se détendre. Celui-ci est essentiel pour mesurer régulièrement l'efficacité d'un traitement et, surtout, prévoir la survenue d'une crise. Mesurer son expiration se fait via un examen appelé spirométrie qui consiste à quantifier la quantité d’air que le patient est capable d’inspirer ou de souffler en un temps donné. En outre, le nombre d'utilisation plus fréquente que d'habitude de son inhalateur est également le signe qu'il faut consulter.

3. On chasse ce qui déclenche les crises pièce par pièce
Pour bien gérer son asthme quotidiennement, il faut identifier les facteurs déclenchant des crises, en priorité dans la maison. Il peut s'agir d'un ou plusieurs allergènes comme des poils d'animaux, de la poussière et même du pollen en provenance de l'extérieur. Outre une consultation avec un allergologue plusieurs réflexes permettent de s'y soustraire :
- faire très régulièrement le ménage ;
- éviter l’humidité et donc les moisissures ;
- bannir les tapis et les rideaux et proscrire certains produits de bricolage et ménagers.

Enfin, le tabagisme, qu'il soit actif ou passif doit être totalement exclu et dans la plupart des cas, les animaux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter