Trois conseils pour booster la fertilité masculine

Santé
DirectLCI
SANTÉ - Des spermatozoïdes de moins en moins en forme, des difficultés à concevoir un enfant… Si Metronews ne peut vous aider à planter la petite graine, ces petits conseils peuvent vous aider à préserver la semence.

1. Surveillez votre poids
Le sperme ne contient plus que 50 millions de spermatozoïdes par millilitre au lieu de 100 millions il y a quelques décennies. L’idée c’est donc de préserver sa qualité. Surveiller son poids, n’est pas l’apanage des dames. Plus un homme a un IMC élevé (supérieur à 25), plus la qualité de ses spermatozoïdes est altérée, concluait une étude française réalisée en 2010. Mais ces effets sont réversibles, alors au boulot. Halte à la junk food, à l’alcool et aux plats tout préparés. Il faut séparer le bon grain de l’ivraie. Bon gras et mauvaises graisses en somme. Si les oméga 3 sont conseillés, les acides gras saturés (charcuteries et produits industriels) sont eux à éviter. Misez sur les produits riches en vitamine C (agrumes etc.) et en vitamine B9 (acide folique) tels que les huîtres, foie de veau, germes de blé, courge et des graines de potiron.

2. Evitez les perturbateurs
Les perturbateurs endocriniens – ces petites molécules qui perturbent l’action d’une hormone et par extension l’organisme – sont désormais présents en nombre dans l’alimentation, les cosmétiques, la composition des plastiques (bisphénol A) et même les vêtements. C’est dire s’ils pullulent. Or les chercheurs les pointent clairement du doigt dans la baisse constatée de la fertilité masculine. Optez pour des produits bio, éco responsable, en fibres naturelles… Pensez nature, alternatif, local. Evitez les contenants alimentaires en plastique souple tels que les Tupperware et ne réchauffez pas dans ces récipients vos déjeuners aux micro-ondes. Quitte à vouloir changer de vie (oui, un enfant, ça change la vie aussi), commencez par vous entraîner dès aujourd’hui.

3. Surfez vraiment
Une étude publiée par l’ Anses (Agence Nationale Sanitaire) concluait en 2013 que l’exposition aux ondes électromagnétiques pouvait provoquer des effets sur la fertilité masculine. N’utilisez pas votre ordinateur sur vos genoux, en sus des ondes, la température émise par l’appareil fait augmenter la température des testicules, néfaste à la spermatogenèse. Portez des vêtements amples qui ne frottent pas sur vos parties sensibles et ne glissez surtout pas non plus votre téléphone dans la poche avant de pantalon. Ni dans le slip, cela va sans dire. Apprenez à couper le wi-fi aussi. Bref, quitte à surfer, allez-y carrément. Le manque d’exercice physique nuit aussi à la qualité des spermatozoïdes. De jour de préférence afin de favoriser l’apport en vitamine D.

En savoir +
Un caleçon qui protège vos testicules des ondes électromagnétiques
Le cannabis en trop grande quantité doublerait le risque d'infertilité
- Des spermatozoïdes robots pour lutter contre l'infertilité
- Fertilité : la quantité et la qualité du sperme en baisse en France
Manger des tomates augmenterait la fertilité masculine

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter