Trois conseils pour limiter sa consommation de sucre

Santé

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation d'aliments sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise ? Heureusement non, la preuve avec les conseils de metronews.

1. On évite le grignotage
Le grignotage est une mauvaise habitude surtout parce que nous nous tournons généralement vers des produits sucrés. Vous avez faim dans la matinée ? Assurez-vous que votre petit-déjeuner est suffisamment consistant et limitez les céréales au profit du pain, de préférence complet ou semi-complet. Pour le déjeuner, privilégiez les féculents (riz, pâtes, pommes de terre) car c'est grâce à eux que nous sommes "calés" pour longtemps, ce qui évite de se jeter sur des confiseries à 16 heures Enfin attention aux jus de fruit qui peuvent apporter jusqu'à l'équivalent de six morceaux de sucre pour un verre.

2. On finit le repas avec des produits simples
A chaque repas, il est indispensable : l'aliment comme la crème dessert, le biscuit ou encore la pâtisserie qui permet de terminer sur une note sucrée. Mais gardez-les pour des occasions ponctuelles et pensez plutôt aux produits simples comme les yaourts nature ou le fromage blanc, que l'on peut agrémenter d'un peu de sucre, de miel ou de confiture. Chaque saison ayant ses fruits, terminez le plus souvent possible vos repas avec, en compote, en salade ou entier. Pour les plus gourmands, rien n'interdit de temps en temps deux ou trois carrés de chocolat, noirs bien sûr, pour se faire plaisir.

3. On fait attention pendant les courses
Le sucre dit "caché" est présent dans certains aliments à l'état naturel (lait, fruits) ou est ajouté lors de la fabrication. On en trouve ainsi dans beaucoup de produits courants comme les gâteaux, les desserts lactés, les confiseries mais aussi dans de nombreuses sauces (ketchup, barbecue). Pour bien choisir comparez sur les étiquettes les teneurs en sucre de produits similaires. Méfiez-vous car un produit "sans sucre" peut tout de même en contenir jusqu'à 0,5 g pour 100 g ou 100 ml, un produit "allégé" ne contient que 30 % de sucre en moins qu'un produit similaire et un produit "sans sucre ajouté" peut déjà en contenir en grande quantité à l'état naturel.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter