Trois conseils pour prendre soin de ses oreilles en été

Santé

CONSEILS SANTE - Piscine, activités sportives, sortie… En période estivale, les oreilles sont mises à rudes épreuves. Il y a pourtant des gestes simples pour se prémunir.

1. On les protège pendant les sensations fortes
Plongée sous-marine, jet ski, kitesurf… Lorsque l'on subit la pression du vent où que l'on nage en eau profonde, cela peut endommager le tympan. L'eau entre dans l'oreille et ne s'évacue pas toujours correctement. Les bactéries stagnent et peuvent créer des otites (infection de l'oreille). En plongée, les différences de pression créent ce qu'on appelle des barotraumatismes qui peuvent endommager de façon irréversible l'audition. Dans tous les cas, il est recommandé d'utiliser des bouchons d'oreilles. Apres une activité aquatique, n'oubliez pas de les sécher après toutes activités pour éliminer l'eau à leur entrée et face au vent, couvrez-les avec une hôte en néoprène.

2. On fait attention lorsque l'on s'expose à de la musique
En été, la musique est partout. Il ne faut pas oublier que les oreilles sont en danger à partir de 85 dB et au-delà de cette mesure, le tympan peut être gravement endommagé : le bruit détruit les cellules nerveuses avec pour résultat une perte progressive du capital auditif. Dès l'apparition des premiers symptômes (bourdonnement, baisse d'audition, douleur), éloignez-vous des enceintes. Mais mieux vaut miser sur la prévention en utilisant des protections auditives spécifiques pour l'écoute de la musique car les bouchons en mousse ne sont pas adaptés vu qu'ils absorbent les aiguës et laisse passer les basses. Sur la plage, n'oubliez pas de faire des "pauses auditives" toutes les deux heures.

3. On travaille quelques astuces pour un décollage en douceur
Qui dit vacances dit souvent voyages en avion. Un endroit où les oreilles bourdonnent et deviennent douloureuses car elles souffrent du changement de pression barométrique : en altitude, il y a une différence de pression entre l'air à l'avant du tympan et l'air à l'arrière du tympan. La trompe d'Eustache, sorte de canal d'air à double sens tente alors de réguler ces différences de pression de part et d'autres du tympan, d'où ces sensations de bourdonnement ou de "craquement". Pour les éviter, faites travailler la mâchoire avec un chewing-gum ou en baillant ou utilisez ce qu'on appelle la "manœuvre de Vasalva", qui consiste à se pincer le nez pendant que l'on souffle très fort.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter