Trois conseils pour vous remettre du copieux repas de Noël

Trois conseils pour vous remettre du copieux repas de Noël
Santé

RÉVEILLON – Qui dit Noël dit dîner ou déjeuner festif et copieux. Pas besoin de jeûner après-fêtes pour compenser ces écarts. Juste de suivre quelques conseils nutritionnels qui feront du bien à votre corps.

Vous ne pouvez pas dire que vous n'étiez pas prévenus. Sachant que vous craigniez de prendre du poids pendant les fêtes, on vous avait listé quelques conseils pour que votre repas de Noël soit gourmand sans être trop riche . On vous avait même concocté un menu light pour le réveillon (n'hésitez pas à le réutiliser pour le Nouvel An).

Mais peut-être avez-vous craqué devant les toasts de foie gras cru , les tranches onctueuses de saumon fumé ou la bûche et les marrons glacés et avez-vous forcé sur le vin et le champagne . Ne culpabilisez pas : les aliments de Noël ont aussi des bienfaits nutritionnels . Et prenez note des conseils qui suivent pour vous remettre de ce repas chargé.

► Ne jeûnez pas et hydratez-vous

Le jeûne forcé est une très mauvaise idée : "Après un gros repas, cela va stresser le corps, puisque l'on passe d'un extrême à l'autre", souligne la diététicienne et nutritionniste Véronique Liégeois, contactée par LCI. Sauf si vous n'avez pas faim du tout. Dans ce cas-là, vous pouvez jeûner.

Le conseil principal, c'est d'"écouter son corps". Après tout ces excès, votre organisme va en effet s'autoréguler. Mangez donc selon vos envies. En revanche, soif ou non, pensez à vous hydrater : "Pour nettoyer l'organisme en douceur, buvez au moins 1,5 litre d'eau dans la journée sous forme de thé vert, tisane, bouillon..."

► Privilégiez des aliments drainants

L'idée, c'est d'"adopter une alimentation riche en fibres (pour favoriser le nettoyage digestif naturel) et digeste, donc peu grasse, pour mettre au repos et drainer naturellement le corps", ajoute la nutritionniste. Privilégiez alors des fruits et des légumes, cuits car plus digestes, connus pour leur "richesse en fibres douces". Au menu, potage, compote et légumes vapeur donc.

Vous pouvez éventuellement compléter par une petite quantité de poisson ou de viande maigres. Du cabillaud ou du poulet par exemple, détaille-t-elle. Vous pouvez aussi vous sustenter avec un peu de féculents (du pain complet, du riz, des pâtes...) et des laitages maigres (du yaourt ou du fromage blanc, mais pas de fromages). Toujours avec modération, car "les protéines en trop grandes quantités produisent des toxines" et viennent contrecarrer l'effet détox.

► Optez pour le jus de citron et faites du bien à votre foie

Autre aliment qui vous fera du bien : "le jus de citron pressé, tout indiqué au réveil, parce qu'il a un effet drainant au niveau hépatique", c'est-à-dire qu'il draine le foie et la vésicule. Mode d'emploi : "à diluer dans une tasse d'eau chaude". Dans la même optique, une tisane de romarin, un jus de carotte ou de pomme, une infusion de menthe ou "deux gouttes, pas plus, d'huile essentielle de gingembre dans une tisane". Et plutôt que de craquer pour des choux à la crème, servez-vous de chou vert ou de brocolis, qui ont un effet détox.

Si votre estomac est particulièrement sensible en ce lendemain de fêtes, vous pouvez vous préparer un bouillon sur-mesure : "Prenez un poireau, deux carottes, un brin de thym, une pincée de graines de coriandre et de cumin. Faites bouillir vingt minutes, filtrez et buvez ce bouillon chaud ou tiède." Autre astuce : les soupes d'ail, comme le fameux aigo boulido provençal, "à condition qu'elles soient sans matière grasse". Votre haleine peut en pâtir, mais votre estomac vous remerciera.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent