Un champignon qui donne des orgasmes spontanés... vraiment ?

Santé

SEXO - Un simple champignon pourrait faire jouir les femmes en quelques secondes, selon une étude menée par deux médecins. En apparence, l’information est alléchante. Mais les conclusions de l’étude ont été démontées par des scientifiques.

Il sort de terre et porte le nom de Mamalu o Washine. Ce champignon “magique” aurait la vertu de provoquer des orgasmes instantanés chez les femmes. Et cela rien qu’avec son odeur ! De quoi faire pâlir le plus sophistiqué des sextoys.

Découvert en 2001 dans les îles du Pacifiques du Sud, cet aphrodisiaque pousse sur les coulées de lave vieille de 600 et 10.000 ans dans des îles du Pacifique Sud. Si l’étude menée par les médecins John Halliday et Noah Soule n’a rien de surprenant, les conclusions ne font pas l’unanimité au sein de la communauté des scientifiques. Ces derniers réfutent la méthodologie élaborée pour arriver à ce résultat.

Les femmes n’ont pas toutes les mêmes sensibilités

Afin de vérifier les croyances culturelles des autochtones vis-à-vis du champignon, les auteurs de l’étude se sont rendus sur place. Ils ont convié 36 volontaires à tester ce champignon. Ce dernier n’a eu aucun effet aphrodisiaque sur les hommes. Ils ont d’ailleurs trouvé que le champignon dégageait une odeur répugnante.

En revanche, les femmes ont été plus sensibles à son odeur. Parmi les 16 volontaires féminines, 6 ont eu un orgasme après l’avoir reniflé. Tandis que les dix autres femmes ont ressenti une augmentation de leur rythme cardiaque en reniflant le champignon à petites doses. Les deux médecins ont donc conclut que la composition du champignon aurait une similitude avec les neurotransmetteurs humains libérés lors de rapports sexuels.

À LIRE AUSSI >>  BLOG OVIDIE - Parvenir à l'orgasme sans contact, mythe ou réalité ?

La rigueur scientifique n’a pas été respectée

Seulement voilà, pour les détracteurs de l’étude, elle n’est basée sur aucun fondement scientifique. Ils ont donc réfuté les arguments des deux médecins dans la revue Science Alert . En effet, les conclusions reposent sur le ressenti de 36 personnes uniquement. Ce qui est un échantillon peu représentatif de la population. Sur l’ensemble des volontaires, 20 personnes n’ont pas ressenti l’effet aphrodisiaque. Et l’augmentation de la fréquence cardiaque ne prouve pas l’orgasme.

Dans la méthodologie scientifique, les résultats ne peuvent pas être considérés comme définitifs tant qu’ils n’ont pas été reproduits sous différentes conditions. Les deux médecins ont fait l’impasse sur cette étape. En dehors de cette étude, rien ne prouve les propriétés aphrodisiaques de ce champignon avec son seul parfum.

Y croire ou pas ?

Les opposants de l’étude pensent que les femmes ont été certainement influencées par la réputation du champignon. Sa forme suggestive combinée avec l’environnement artificiel d’une étude médicale a fait apparaître quelque chose dans les esprits des six volontaires.

N’allez pas parcourir des milliers de kilomètres pour sentir ce champignon. Son efficacité est encore à prouver. Et il existe mille autres plaisirs. 

À LIRE AUSSI
>>
5 conseils pour atteindre l'orgasme
>> BLOG OVIDIE - Avoir son premier orgasme à 35 ans
>> 
L'orgasme vaginal n'existe pas : tant mieux !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter