Un classement trop flatteur, un vaccin qui rend imprudent... nos cinq vérifications de la semaine

Un classement trop flatteur, un vaccin qui rend imprudent... nos cinq vérifications de la semaine

FACT-CHECKING - Pour vous aider à démêler le vrai du faux, les Vérificateurs de TF1-LCI passent chaque jour au crible les infos qui circulent, en particulier sur la pandémie. Retrouvez cinq vérifications qui ont marqué la semaine.

Le virus continue de circuler, les infox aussi. Sur les masques, les vaccins, les traitements… Des affirmations contradictoires prolifèrent sur la Toile, relayées parfois par des sources peu identifiables, mais aussi par des personnalités politiques. Pour vous aider à y voir plus clair, les Vérificateurs de TF1-LCI passent au crible tous les jours les informations, qu'elles relèvent du Covid-19 ou non, qui se propagent sur les réseaux sociaux. Voici les vérifications marquantes à retenir cette semaine.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Vacciner, vacciner, vacciner... et c'est tout ?

C'est un des couplets favoris de la sphère des antivax. Le gouvernement ne ferait rien pour favoriser le développement de traitements du Covid-19, pour soulager les souffrances des patients atteints par le Covid. Pire, des traitements tels que l'ivermectine ou l'hydroxychloroquine auraient été laissés de côté. C'est oublier le consensus scientifique autour de l'inefficacité de ces remèdes, et surtout, oublier que le gouvernement a délivré des autorisations pour les traitements à partir d'anticorps monoclonaux ou à base d'interférons.

Pour lire la suite de l'article, c'est ici que ça se passe

Un test positif = un zéro à l'examen ?

Alors qu'ils militent pour la mise en place d'un contrôle continu, certains étudiants en BTS ont eu le choix entre la peste et le choléra, les jours précédant leur examen d'anglais du 2 avril. En effet, certains ayant présenté des symptômes légitimant un soupçon de Covid, ou ayant carrément été testés positifs, ont demandé un report de leur examen. Réponse de l'encadrement de l'épreuve ? Un arrêt maladie, donc une absence le jour de l'examen, vaudrait un zéro à l'étudiant. 

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici

Le vaccin ARNm ne change (toujours) pas notre ADN

C'était LA théorie du complot qui a émergé dès que les laboratoires de Pfizer et de Moderna ont présenté le fonctionnement de leur vaccin.  L'injection du vaccin à ARN messager réécrirait l'ADN de ses récipiendaires. Cette fois, c'est même au milliardaire Bill Gates, à qui les mêmes complotistes prêtent l'intention d'injecter des nano-puces 5G au moyen des injections de vaccin, que l'on a prêté cette explication. Sauf que, pas plus qu'à l'automne dernier, les vaccins ARNm ne modifient votre ADN. Cette technologie n'en est tout simplement pas capable. Et d'ailleurs, Bill Gates n'a pas investi dans ces vaccins.

L'article au complet est à retrouver ici

La France 4e d'un classement des pays "verts" qui laisse songeur

Critiquée pour l'insuffisance de ses politiques publiques en matière environnementale, la France ne ferait pas si mauvaise figure, si l'on en croit la revue MIT Technlogy Review, citée par la ministre Emmanuelle Wargon, qui classe le pays 4e, derrière l'Islande, la Norvège et le Danemark au classement des pays les plus verts au monde. Mais les critères ont de quoi faire lever quelques sourcils sur l'interprétation qu'en fait la ministre : premièrement, le classement ne concerne que 76 pays, contre 195 reconnus par l'ONU. Surtout, ce classement s'appuie pour l'essentiel sur les engagements pris et non les réalisations effectuées par la France en matière de lutte contre le changement climatique. Il souffre également de nombreux biais : les émissions de carbone importées n'y figurent pas, et elles sont rapportées au PIB, et non présentées en valeur absolue.

Pour vous faire une idée, l'article est à retrouver en intégralité juste ici

Le reconfinement du Chili dément-il l'efficacité du vaccin ?

Comment expliquer le paradoxe qui voit le Chili se reconfiner de manière stricte pour 80% de sa population, alors que le pays est sur le podium des pays les plus vaccinés, relativement à leur population ? La réponse est à trouver dans un phénomène déjà observé en Israël : un "faux sentiment de sécurité" qui voit les vaccinés relâcher leurs efforts dès la première injection reçue. Ce qui va à l'inverse des recommandations en matière de vaccins, dont certains réclament deux doses à plusieurs semaines d'intervalles, après lesquelles plusieurs jours sont demandés avant d'observer les premiers effets.

L'ensemble des explications se trouvent dans cet article

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "L'été peut devenir un cauchemar" à cause des variants, selon l'infectiologue Karine Lacombe

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.