Un patient meurt du cancer de son ver solitaire

Un patient meurt du cancer de son ver solitaire

Santé
DirectLCI
CAS MÉDICAL RARE - Un ver solitaire transmet le cancer à son hôte. Cette découverte bien étrange a été faite par des médecins après avoir analysé des tumeurs présentes chez un patient séropositif, qui est mort de ce cancer d'un nouveau genre.

Cette découverte a de quoi surprendre. Un Colombien de 41 ans a trouvé la mort à cause d’un ver solitaire qui a développé des tumeurs dans ses organes. Habituellement, pourtant, cette infection est sans danger pour l’homme. Ce parasite, qui peut mesurer quatre à dix mètres à l’âge adulte, s’installe dans les intestins de 75 millions de personnes, chaque année.

Ce cas médical exceptionnel, publié dans la revue scientifique New England Journal of Medicine  est authentique. C'est la première fois qu’un ver solitaire entraîne un cancer chez son hôte. Le Colombien était atteint par le virus du VIH. Son système immunitaire fragilisé explique le développement rapide du ver solitaire. 

Mutation des cellules du ver en cellules cancéreuses

Quand le patient s'est présenté à un examen en 2013, les médecins repèrent alors des "anomalies" à l'intestin. Ces anomalies était en réalité des tumeurs cancéreuses qui se sont propagées dans différents organes, comme le foie et les poumons. Après des analyses approfondies, les scientifiques se sont étonnés de voir des tumeurs d’aussi petite taille. En effet, elles étaient dix fois plus petites que celles habituellement, détectées chez l’homme. 

L’analyse de l’ADN n’a fait qu’accentuer leur doute. À la place de l’ADN humain, les chercheurs ont trouvé l’ADN du ver solitaire. Malgré cette découverte, le patient est décédé 72 heures plus tard. L’une des pistes d’explication évoquées par le New England Journal of Medicine est la mutation des cellules du ver en cellules cancéreuses. Ces dernières seraient donc à l’origine des tumeurs. Toutefois, selon les scientifiques, ce cas de cancer transmis par un ver solitaire reste extrêmement rare.

À LIRE AUSSI 
>>
Elle avale un ver solitaire pour maigrir
>>
Il vit 4 ans avec un ver dans le cerveau

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter