Un sommeil irrégulier serait très rapidement mauvais pour la santé

Un sommeil irrégulier serait très rapidement mauvais pour la santé

DirectLCI
NUITS – On sait déjà qu'un sommeil de mauvaise qualité peut avoir des incidences graves sur notre métabolisme. Or entre travail et vie sociale, dormir tout notre compte peut parfois s'avérer compliqué, ce qui entrave rapidement notre santé.

En matière de sommeil, il y a les marmottes et il y a les autres. Ceux qui ne peuvent pas fermer l'œil de la nuit, ou encore ceux qui tournent dans leur lit pendant des heures avant de pouvoir trouver le sommeil. Mais entre ces deux extrêmes il y a une grande majorité qui dort et qui voit son sommeil rythmé par les obligations sociales, le plus souvent des impératifs professionnels.

Or une étude américaine a pointé du doigt ces obstacles à un sommeil naturel. Cela porte même un nom : "le jet lag social" autrement dit la différence entre la quantité d'heures que notre organisme réclame naturellement pour fonctionner à plein régime et le temps de sommeil dont nous disposons réellement au regard des contraintes de notre vie.

Insuline et cholestérol plus élevés

Si les personnes qui travaillent en horaires décalés sont plus sujettes au diabète de type 2 et aux pathologies cardiaques, les mêmes risques seraient encourus par des personnes qui subissent des variations dans leur temps de sommeil bien moindre. Ainsi selon les chercheurs de l'Université de Pittsburgh aux Etats-Unis, le fait de se lever très tôt toute la semaine pour ne pas arriver en retard au bureau et la solution qui consisterait à dormir tout son soûl pendant le week-end pour récupérer peut rapidement s'avérer mauvais pour notre santé.

EN SAVOIR + >> La durée d'une bonne nuit de sommeil varie avec l'âge

Dans les conclusions de cette étude publiées dans la revue Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism , c'est la première fois que les conséquences néfastes du jet lag social sont constatées sur des personnes qui ne travaillent pas en horaires décalés. En effet, sur des personnes d'âges moyens qui subissaient des temps de sommeil irréguliers, un plus fort taux d'insuline dans le sang ainsi qu'un cholestérol plus élevé que la moyenne était observé. Or ces deux symptômes peuvent être des signes avant-coureurs de diabète et de pathologies cardiovasculaires.

Eviter les variations horaires des nuits

Ces observations, selon les chercheurs, pourraient à terme poser de vrais problèmes de santé publique. En effet, ces derniers appellent à une réflexion globale sur le temps de sommeil et les impératifs de la vie professionnelle.

Vous l'aurez compris s’il est aujourd'hui impossible pour une grande majorité d'entre nous de vivre sans réveil, il convient cependant d'adopter des gestes simples. Ainsi, si le week-end vous êtes fatigué par votre semaine de travail n'hibernez pas. Levez-vous une heure plus tard que d'habitude et vaquez à vos occupations. Rien ne vous empêche cela dit de vous accorder une petite sieste dans l'après-midi . Pensez également à ne pas vous coucher trop tard et cela tout au long de la semaine. Enfin pour favoriser un endormissement de qualité, fuyez les écrans avant de vous coucher .

À LIRE AUSSI
>> Mode d'emploi pour faire la sieste et être efficace l'après-midi >> Un sommeil interrompu rend moins sympa

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter