Un traitement contre le paludisme potentiellement efficace contre le coronavirus ?

Un traitement contre le paludisme potentiellement efficace contre le coronavirus ?

ESPOIR - Selon Didier Raoult, directeur de l'Institut Méditerranée Infection, la solution pour lutter contre le coronavirus pourrait se trouver dans un banal traitement à la chloroquine, utilisé contre le paludisme et peu coûteux. Ce dernier s'appuie sur les résultats d'une étude clinique chinoise effectuée dans plus de dix hôpitaux du pays.

Alors que l'épidémie de coronavirus prend de l'ampleur dans le monde entier, notamment en Europe ces derniers jours, l'Italie étant particulièrement touchée, de nombreuses équipes de chercheurs s’attellent à trouver des traitements efficaces pour enrayer la propagation de ce virus et éviter une pandémie mondiale. A l'AFP mardi, le directeur de l'Institut Méditerranée Infection Didier Raoult a donné des nouvelles encourageantes en ce sens.

Ainsi, ce dernier a indiqué qu'un banal traitement à la chloroquine, médicament couramment utilisé contre le paludisme, avait montré des signes d'efficacité contre le coronavirus. "Nous savions déjà que la chloroquine était efficace in vitro contre ce nouveau coronavirus et l'évaluation clinique faite en Chine l'a confirmé", explique le professeur Raoult, spécialiste renommé des maladies infectieuses, en commentant la première publication sur une étude clinique de trois chercheurs chinois dans la revue BioScience Trends.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

Des essais effectués dans plusieurs hôpitaux chinois

"Finalement, cette infection est peut-être la plus simple et la moins chère à soigner de toutes les infections virales", ajoute le directeur de l'Institut Méditerranée Infection, très impliqué dans la détection du nouveau coronavirus en France. L'étude parue dans la revue BioScience Trends le 19 février dernier, tire ses résultats d'un essai clinique effectué dans plus de dix hôpitaux chinois.

"Les résultats obtenus jusqu'à présent sur plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine était plus efficace que le traitement reçu par le groupe comparatif pour contenir l'évolution de la pneumonie, pour améliorer l'état des poumons, pour que le patient redevienne négatif au virus et pour raccourcir la durée de la maladie", indiquent les chercheurs chinois dans l'article, qui précisent également que "les capacités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine pourraient jouer dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19".

Lire aussi

Un traitement peu coûteux

Selon les chercheurs chinois, un traitement de 500 mg de chloroquine par jour pendant dix jours serait suffisant. Une bonne nouvelle, d'autant plus que, toujours selon les propos de ces chercheurs publiés dans l'étude, "la chloroquine est un médicament peu cher et sans danger, utilisé depuis plus de 70 ans". "C'est une extraordinaire nouvelle ce traitement qui ne coûte rien", s'est réjoui le professeur Raoult, qui entend privilégier cette alternative plutôt que la recherche d'un vaccin, dont les résultats pourraient intervenir seulement dans plusieurs mois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Après la forte mobilisation contre la loi "sécurité globale", le gouvernement sous pression

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Mort de Diego Maradona : son médecin personnel, Leopoldo Luque, inculpé pour homicide involontaire

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

EN DIRECT - Coronavirus : moins de 10.000 nouveaux cas recensés en 24 heures

Lire et commenter