Une nouvelle étude le confirme : les enfants transmettraient peu le coronavirus

Coronavirus : les enfants ne seraient pas contagieux

SPECIFICITES - Selon une enquête publiée le 11 avril sur l'un des premiers foyers français, en Haute-Savoie, où un garçon de 9 ans avait contracté le Covid-19, les enfants seraient peu vecteurs de la maladie. Explications.

On savait les enfants moins fréquemment et moins sévèrement touchés par le Covid-19. Ils seraient également peu vecteur de la maladie, comme en témoigne une nouvelle étude publiée le 11 avril aux Presses universitaires d'Oxford et relayée ce lundi par Libération. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs français ont étudié l'un des premiers foyers apparu dans l'Hexagone, fin janvier, aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) : un enfant de 9 ans avait été contaminé, ainsi que douze autres personnes, par un Britannique de retour de Singapour.

Ce jeune garçon avait déclenché des symptômes légers de ce nouveau coronavirus et présentait une charge virale très faible huit jours après le début de la maladie. Mais dans ce laps de temps, il avait continué à fréquenter trois écoles et un ski-club avant que l'alerte sanitaire ne soit donnée, laissant craindre le pire.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Après une enquête rapide et minutieuse d'infectiologues et d'épidémiologistes, il est rapidement ressorti que ce jeune patient a été en contact alors qu'il était malade avec 172 personnes, dont 112 élèves et professeurs. Ces derniers avaient tous alors été placés en quarantaine chez eux car considérés comme à haut risque. Mais au final, ce garçon n'a contaminé personne, pas même les deux autres enfants de sa fratrie. En revanche d'autres virus hivernaux comme la grippe, dont il était également porteur, ont été détectés chez une majorité des "personnes contact" testées (64%). 

Ce cas "laisse à penser que les enfants pourraient ne pas être une source importante de transmission de ce nouveau virus" et suggère "une dynamique de transmission différente chez les enfants", conclut cette étude. Alors qu'ils sont un vecteur important d'autres virus comme la grippe par exemple.

Lire aussi

"Il est possible que les enfants, parce qu'ils ne présentent pas beaucoup de symptômes et qu'ils ont une charge virale faible, transmettent peu ce nouveau coronavirus", explique à l'AFP Kostas Danis, épidémiologiste à Santé Publique France et auteur principal de cette étude. Voilà de quoi rassurer les parents, alors que les écoles doivent "progressivement" rouvrir leurs portes le 11 mai.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Réouvertures : les musées et les terrasses prioritaires, selon Emmanuel Macron

EN DIRECT - 100.000 morts du Covid : "Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom", promet Emmanuel Macron

Funérailles du prince Philip : Harry et William ne marcheront pas côte à côte

Lire et commenter