Une petite irlandaise vit sans nez

Une petite irlandaise vit sans nez

SANTÉ – Une petite irlandaise est née sans nez il y a dix-sept mois. D’ici peu, elle devra être opérée pour qu’un nez artificiel lui soit posé. En attendant, une vidéo la montre, jouant comme toutes les petites filles bien portantes du monde.

Elle s’appelle Tessa Evans et est née sans nez. Elle souffre d’arhinia congénitale complète, une malformation très rare qui touche une personne sur cent millions. Une quarantaine de cas seulement aurait été recensés dans la littérature médicale anglo-saxonne. La petite fille respire par la bouche et peut tousser, éternuer, attraper un rhume même, mais ne peut hélas pas jouir de l’odorat et ne possède pas de sinus.

La petite fille a passé les premiers jours de sa vie en soins intensifs. Âgée de onze semaines, elle avait perdu l'usage de son œil gauche après une opération de la cataracte. Une valve lui a été aussi posée au niveau de la trachée pour lui permettre de parler. Mais elle est aujourd’hui une enfant "déterminée" et "intrépide", "qui grimpe sur les meubles et qui aime danser", raconte sa maman au Daily Mail .

"Fière d'être sa maman"

Un entretien accordé après avoir entendu parler de l'adoption par des Américains d'une petite fille souffrant d'arhinia alors recueillie dans un orphelinat de Russie. "J'espère que l'histoire de Tessa va inspirer d'autres familles. Je ne veux pas qu'un enfant soit mal-aimé ou abandonné à cause de ses différences et de diagnostics", explique Grainne Evans.

La maman qui dit avoir été "choquée" à la naissance de sa fille, en parle avec fierté : "C'est incroyable comment les choses peuvent changer en une année. J'étais si inquiète à propos de ma petite fille quand elle est née mais elle a dépassé toutes nos attentes et je suis tellement fière et reconnaissante d'être sa maman".

Appel aux dons

L’enfant devrait subir prochainement une opération de chirurgie esthétique pour qu’un nez artificiel lui soit posé. Un chirurgien esthétique va "concevoir un moule de nez qui sera inséré par une incision le long de la pousse de ses cheveux. Ce moule sera placé là où le nez est censé être avant la fin de l'été". Puis, lorsqu’elle grandira, le nez artificiel sera remplacé par un plus gros. Et ce tout au long de sa croissance.

Mais ces opérations et les nombreux déplacements de la famille entre leur village du nord de l’Irlande et l’hôpital pour enfants Great Ormond Street de Londres sont coûteux. Ses parents ont ainsi lancé un appel aux dons via une plateforme de crowdfunding. Tout de même un peu plus censé à financer qu’une vulgaire salade de pommes de terre , non ?
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex et Olivier Véran donneront une conférence de presse à 19h

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.