Une véritable reconstruction faciale grâce à une imprimante 3D

Une véritable reconstruction faciale grâce à une imprimante 3D

DirectLCI
MEDECINE - Défiguré à la suite d'un accident de moto, un Anglais a pu bénéficier d'une reconstruction faciale inédite grâce à une imprimante 3D ayant fabriqué de véritables implants pour son visage.

Les imprimantes 3D nous permettent de confectionner des pièces de design ou industriels mais leur utilisation est sans limite. Preuve en est avec les spectaculaires résultats d'une reconstruction faciale menée récemment sur un habitant du Pays de Galles. Victime d'un grave accident de moto en 2012, Stephen Power en est sorti défiguré. Il a souffert de fractures des deux pommettes, de la mâchoire supérieure, du nez et du crâne et a passé quatre mois à l'hôpital.

Il avait pris l'habitude de ne jamais sortir de chez lui sans chapeaux ni lunettes. Pour restaurer la symétrie de son visage, les chirurgiens du Morriston Hospital de Swansea ont d'abord cassé de nouveau ses pommettes, avant d'utiliser des implants créés avec une imprimante 3D. En se basant sur un modèle reconstitué, l'imprimante superpose des couches de plastique thermoformable, d'à peine cent microns d'épaisseur chacune, pour reproduire, en totalité ou en partie, la face du patient.

"C'est incomparable"

Cette prouesse a été relatée par la chaîne BBC , à l'occasion de l'exposition "3D Printing : The Future" dont Stephen Power était l'invité. "J'ai pu constater la différence dès mon réveil après une opération qui a duré huit heures," souligne le patient de 29 ans. "Les résultats sont bien meilleurs que tout ce qu'on a pu faire auparavant. C'est incomparable. Cela nous permet d'être beaucoup plus précis", a ajouté Adrian Sugar, le chirurgien maxillo-facial qui l'a opéré.

D'autres équipes au Royaume-Uni travaillent sur cette technologie, amenée à se développer avec les progrès des imprimantes 3D et la baisse de leur coût. Ce n'est pas la première fois que cette technologie est utilisée en médecine car plusieurs patients à travers le monde ont déjà pu en bénéficier . Ainsi, des chercheurs sont parvenus à "imprimer" des oreilles humaines artificielles en cartilage quand d'autres ont pu sauver la vie d'un petit garçon atteint de troubles respiratoires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter