Uvestérol D : suspension de la commercialisation du médicament après le décès d'un nourrisson

Santé

Toute L'info sur

L'Uvestérol D, nouveau médicament du scandale ?

SANTE - Marisol Touraine vient d'annoncer la suspension de la commercialisation de l'Uvestérol D. Un nourrisson était décédé fin décembre suite à la prise de ce complément vitaminique.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé dans un communiqué ce mercredi 4 janvier la suspension de la commercialisation de l’Uvestérol D.

Cette décision a été prise par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) "par mesure de précaution", a précisé Mme Touraine. La ministre conseille "les parents à ne plus administrer d'Uvestérol D à leurs enfants"., assurant cependant que les enfants "ne courent aucun danger".

En vidéo

Marisol Touraine : "Il n'y a pas de danger"

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a engagé, par mesure de précaution, une procédure de suspension de la commercialisation de l’Uvestérol D- Marisol Touraine

"Un lien probable"

Seul l’Uvestérol D est concerné par cette procédure, pas les autres spécialités à base de vitamine D. Un nourrisson âgé de dix jours était décédé le 21 décembre après avoir reçu une dose de ce médicament très courant utilisé contre la carence en vitamine D.

Dans son communiqué, l'ANSM indique "un lien probable entre le décès et l’administration de l'Uvestérol D", tout en précisant que "l'intérêt de la supplémentation en vitamine D n'est pas remis en cause. Seule la spécialité Uvestérol D administrée avec une pipette est concernée."

Voir aussi

En vidéo

Un nourrisson meurt après l'administration d'Uvestérol

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter