Un Français sur trois refuserait de se faire vacciner contre le Covid-19

Aucun vaccin n'est pour l'heure développé, et il faudra certainement encore attendre de longs mois avant d'en disposer.
Santé

SONDAGE – 32% des Français interrogés se disent contre le principe de se faire vacciner contre le Covid-19, selon un sondage YouGov pour le HuffPost.

Le vaccin n’a même pas vu le jour et déjà, la méfiance s’installe. 32% des Français interrogés* les 23 et 24 juillet par l’institut YouGov, pour Le HuffPost affirment qu’ils ne se feront pas vacciner contre le Covid-19. Parmi ces réfractaires, 16% se disent convaincus, puisqu’ils ont répondu "Non, certainement pas", et les 16% restants semblent plus hésitants en répondant "Non, probablement pas". 

En comparant les différentes générations ayant donné leur avis, c’est la tranche d’âge 25-34 qui se montre la plus opposée au principe de la vaccination contre le virus, avec 38% de "non". Les 35-44 ans, eux, sont les moins hostiles, avec 29% de "non", ce qui les place en-dessous de la moyenne, selon cette étude.

"Contexte de défiance"

La suspicion d’une frange de la population à l’égard des vaccins en général n’est pas nouvelle et le gouvernement le sait. Dans un rapport remis le 9 juillet et rendu public quinze jours plus tard, le Comité analyse recherche et expertise (CARE), le Conseil scientifique et le Comité Vaccin précisent les contours de leur stratégie de vaccination, dans l’hypothèse où un vaccin viendrait à être trouvé. "Une campagne de vaccination contre la COVID-19 pourrait se heurter aux réticences d’une partie de nos concitoyens, comme le suggèrent certaines enquêtes. Dans un contexte de défiance et en présence d’enjeux industriels, la vaccination se prête aux controverses publiques voire au conspirationnisme", constatent leurs membres qui font de l’"adhésion de la population au vaccin" une priorité. 

En vidéo

Futur vaccin contre le coronavirus : où en est-on ?

"Cette campagne doit aussi s’inscrire dans deux logiques", écrivent-ils encore : "Favoriser la vaccination et l’adhésion du plus grand nombre de personnes et profiter de ce recrutement pour mettre à jour le calendrier vaccinal qui a été perturbé par la période pandémique majeure et le confinement."

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur le Covid-19

*Terrain du 23 au 24 juillet 2020 - L’enquête a été réalisée sur 1023 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent