Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

VACCIN - Lors de son allocution, le chef du gouvernement a annoncé que la vaccination serait ouverte aux Français de plus de 75 ans, hors Ehpad, et aux personnes fragiles, peu importe leur âge. Alors qui pourra se faire inoculer la première dose dès lundi ?

Jeudi 14 janvier, le Premier ministre Jean Castex a ouvert la voie à la vaccination aux personnes âgées de plus de 75 ans et celles, quel que soit leur âge, présentant "une des six pathologies conduisant à un très haut risque de forme grave de la maladie", et ce quel que soit leur âge. Les individus prioritaires pourront se rendre dans les 833 centres de vaccination désormais opérationnels, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"Nous savons que l’immense majorité de celles et ceux qui meurent où sont hospitalisés pour Covid, sont des personnes âgées ou atteintes d’une pathologie chronique. Ce sont donc eux qu’il faut protéger les premiers. C’est une question éthique", avait justifié le chef du gouvernement. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

800.000 personnes concernées

Alors qui est concerné par l'élargissement de la vaccination ? Outre les plus de 75 ans, près de 800.000 personnes sont atteintes de maladies graves et pourront donc recevoir le sérum contre le Covid-19. Parmi elles, "les personnes souffrant d'insuffisance rénale sévère, celles ayant été transplantées d'un organe, les personnes sous traitement pour un cancer ou encore celles atteintes de trisomie 21", a détaillé Olivier Véran lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement. 

La liste comprend également certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d'infection. Enfin, les individus atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d'organes sont aussi inclus dans ce dispositif. Comment devront-ils procéder pour bénéficier de la vaccination sans critère d'âge ? Ces personnes auront besoin de se munir d'une ordonnance de leur médecin traitant. 

Lire aussi

Pour les personnes en situation de handicap, la secrétaire d'État Sophie Cluzel a précisé jeudi dans un communiqué qu'"une fiche en Facile A Lire et à Comprendre (FALC)" était disponible sur le site du secrétariat d'État pour "faciliter la compréhension du processus de vaccination et permettre la bonne information de tous"

Jeudi, quelque 70.000 nouvelles personnes ont reçu la première injection du vaccin contre le Covid-19, portant à 318.000 le nombre de personnes vaccinées en France, a indiqué Olivier Véran. Au total, 6,4 millions de personnes sont  "appelées à se faire vacciner" à partir de lundi 18 janvier. A compter de demain matin 8 heures, il sera possible de prendre rendez-vous par internet ou par téléphone auprès de ces centres. 

La liste en un coup d'oeil :

Peuvent être vaccinés de manière progressive, à compter du 18 janvier, les patients : 

•     atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie

•     atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés

•     transplantés d’organes solides 

•     transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques 

•     atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes 

•     atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) 

•     atteints de trisomie 21.

(source : Ministère des Solidarités et de la Santé)

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Paris : Anne Hidalgo opposée à un confinement le week-end, une mesure "inhumaine"

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Gérald Darmanin témoigne de son "soutien amical" à Nicolas Sarkozy

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter