Covid-19 : l'immunité acquise par la troisième dose de vaccin est-elle supérieure à la deuxième ?

Covid-19 : l'immunité acquise par la troisième dose de vaccin est-elle supérieure à la deuxième ?

VACCINATION - À partir du 1er décembre, tous les Français de plus de 50 ans seront invités à réaliser leur troisième dose de vaccin contre le Covid-19. Celle-ci pourrait conférer une protection encore supérieure à celle acquise par la deuxième.

La troisième dose désormais au cœur de la stratégie vaccinale française. Depuis début septembre, les Français de plus de 65 ans sont éligibles à la dose de rappel, qui conditionnera, à compter du 15 décembre, la validité de leur pass sanitaire. Les 50-64 ans, eux, seront invités à la recevoir dès le 1er décembre. Outre l'intérêt de conserver son précieux sésame pour entrer dans tous les lieux où il est imposé, la dose de rappel permet d'améliorer l'immunité contre le Covid-19, en baisse au fil des mois. Celle-ci pourrait même être supérieure à celle acquise par la deuxième dose.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Fin octobre, l'alliance Pfizer/BioNTech, dont le vaccin est le plus administré en France et majoritairement utilisé pour les troisièmes doses, a annoncé une efficacité de 95,6% contre les formes symptomatiques de la maladie grâce à la dose de rappel. Ces résultats sont basés sur une étude réalisée par les deux laboratoires, "les premiers d'un essai randomisé pour un rappel du vaccin Covid-19", ont-ils assuré.

En décembre 2020, lorsque la Haute autorité de santé avait publié son rapport sur la stratégie de vaccination avec le produit de Pfizer/BioNTech, elle avait indiqué que, selon les résultats des études cliniques, ce vaccin était efficace à 95% "sur la réduction du nombre de cas symptomatiques".

"Le taux d'anticorps neutralisants avec le rappel est beaucoup plus élevé qu'après la deuxième dose"

Depuis, des études en vie réelle ont pu être réalisées. Publiée en avril dernier dans la revue médicale The Lancet, une étude israélienne montrait que, deux semaines après la deuxième dose, le vaccin Pfizer/BioNTech protégeait à 95,3% contre les infections. Soit très légèrement moins qu'après la troisième dose, selon les derniers résultats des laboratoires.

"Nous avions déjà observé cela entre la première et la deuxième dose : l'immunité acquise après la deuxième dose était supérieure à celle de la première", rappelle sur LCI le Pr Frédéric Lapostolle, médecin urgentiste à l'hôpital Avicenne de Bobigny (voir vidéo en tête de cet article). "Les premiers résultats montrent que l'immunité obtenue après la troisième dose est encore supérieure à ce qu'elle était après la deuxième."

Lire aussi

"Il semblerait que le taux d'anticorps neutralisants après le rappel soit très élevé, beaucoup plus qu'après la deuxième dose", confirme à LCI le Pr Frédéric Adnet, chef des urgences de l'hôpital Avicenne. Une efficacité supérieure qui s'explique par l'effet "boost" de la troisième dose. "C'est un grand classique de la vaccination", poursuit-il. "Lorsque vous stimulez à nouveau l'immunité avec la dose de rappel, alors que l'organisme a déjà en mémoire l'antigène injecté, il n'a pas besoin de reprogrammer une immunité. Donc immédiatement, et de manière massive, il se défend. C'est vrai pour un tas de maladie."

Toutefois, cet espoir devra encore être confirmé grâce aux études réalisées en vie réelle, "les plus importantes pour évaluer l'efficacité", selon le Pr Adnet. En France, il faudra attendre plusieurs semaines avant de bénéficier d'un recul suffisant... et d'en savoir plus sur la durée de cette nouvelle protection.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Un étudiant britannique se retrouve seul à bord d'un vol entre le Royaume-Uni et la Floride

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.