Vaccination obligatoire : quelles sont les 70 professions concernées ?

Vaccination obligatoire : quelles sont les 70 professions concernées ?

AVANT LE 15 SEPTEMBRE - Lors de son allocution télévisée ce lundi 12 juillet, le président de la République a annoncé que plusieurs dizaines de professions devront obligatoirement se faire vacciner contre le covid-19 avant le 15 septembre.

Il s'y était toujours refusé jusqu'à présent. Mais l'essor du variant Delta a changé la donne. Pour faire face à la menace d'une quatrième vague, Emmanuel Macron a annoncé ce lundi, lors de son allocution, l'obligation vaccinale pour les personnels en contact avec un public fragile. Au total, c'est 70 professions, soit 1,5 million de personnes - et pas seulement les soignants - pour qui "la vaccination sera rendue obligatoire sans attendre". LCI fait le point sur les professions concernées. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les soignants et personnels des hôpitaux et cliniques

"Les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour handicapés" sont concernés par cette obligation vaccinale. 

Les personnels et bénévoles en contact avec des publics fragiles

Parmi les professions désormais soumises à cette mesure sont également concernés "les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile", c'est-à-dire notamment les personnels des Ehpad, aides-soignants, etc. 

Les pompiers et ambulanciers

Plus tard dans la soirée, Olivier Véran, ministre de la Santé, invité de LCI, a précisé que les "pompiers, qui peuvent être amenés à transférer des malades dans les hôpitaux" étaient également soumis à l'obligation vaccinale, ainsi que les ambulanciers et les services de santé au travail.

Lire aussi

Des "contrôles et sanctions"

Ces dizaines de professions soumises à la vaccination obligatoire ont jusqu'au "15 septembre pour [se] faire vacciner", a précisé Emmanuel Macron. A partir de cette date, "des contrôles seront opérés, des sanctions prises", a-t-il ajouté, sans préciser lesquelles.

"Il faut commencer maintenant", a exhorté le président de la République. S'il n'est pas pour l'instant question d'une vaccination obligatoire pour tous les Français, il faudra "se poser la question", estime le président, si la part des vaccinés n'augmente pas assez dans le pays.

Un projet de loi présenté dès la semaine prochaine

Selon le dernier point épidémiologique de Santé Publique France, au 8 juillet, 81% des professionnels de santé libéraux avaient reçu une première dose de vaccin et 75% avaient un schéma vaccinal complet. A la même date, 61% du personnel travaillant en Ehpad et unités de soins de longue durée (USLD) étaient primo-vaccinés, et 45% avaient reçu deux doses. Concernant les professionnels exerçant dans les hôpitaux et cliniques, 63,5% avaient reçu une dose mi-juin.

D'après nos informations, le projet de loi sur l'obligation vaccinale des personnels de santé sera présenté dès ce mardi au Conseil d'État et la semaine prochaine en Conseil des ministres. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 19.600 nouveaux cas en 24h, forte hausse des hospitalisations

Star de TikTok, Anthony Barajas meurt à 19 ans après une fusillade dans un cinéma californien

Covid-19 : Pfizer et Moderna augmentent les prix de leurs vaccins pour l'Europe

EN DIRECT - JO de Tokyo : Jean Quiquampoix champion olympique de pistolet à 25 m tir rapide, la 22e médaille de la France

Immersion dans les coulisses d'un camping de luxe dans l'Hérault

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.