Variant anglais : quels sont les pays (plus ou moins) épargnés jusque-là ?

Variant anglais : quels sont les pays (plus ou moins) épargnés jusque-là ?

TOUR D'HORIZON - Depuis qu'elle a été détectée au Royaume-Uni en décembre, la variante VOC 202012/01 du virus, particulièrement contagieuse selon des chercheurs, a été signalée dans de nombreux pays. Mais certains semblent encore peu, voire pas touchés.

Le "mutant" britannique devrait dominer dans deux à trois mois en France, estime le Pr Bruno Lina, qui coordonne au niveau national la cartographie de sa circulation. Pour l'heure, la "dernière 'enquête flash' qui porte sur tous les tests PCR positifs au Covid-19 des 6 et 7 janvier montre en données consolidées que 1,3% à 1,4% des virus circulant en France sont porteurs du mutant britannique", précise le virologue, également membre du Conseil scientifique du gouvernement. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Dans le détail, malgré une quantification très difficile du fait de l’absence de dépistage systématique, 39 cas étaient détectés en France au 11 janvier selon l'avis du Conseil scientifique, dont "11 cas confirmés" diagnostiqués en Île-de-France, selon les précisions du directeur de l’Agence régionale de santé (ARS), Aurélien Rousseau. Si cela semble peu au regard de la situation britannique, avec des centaines d'échantillons dans lesquels le variant a été détecté dans la seule ville de Londres dès le 21 décembre, d'autres pays semblent davantage épargnés encore.

Des pays peu concernés

Au 11 janvier, les Pays-Bas faisaient état d'un nombre de cas rapportés semblable à la France (39 cas) tandis que le Portugal  en recensait 35 et l'Italie 26. Toujours chez nos voisins, seuls 6 cas ont été détectés en Espagne et en Suisse, 4 en Allemagne, 3 au Luxembourg et 2 en Belgique. Plus au nord, la Scandinavie semble elle aussi peu impactée pour l'heure avec 5 cas en Norvège, 12 en Suède et 14 en Finlande.

Toujours au rang des pays concernés dans des proportions moindres que la France, figurent Israël (29 cas), l'Australie (18 cas), les États-Unis (11 cas), la Slovaquie (10 cas), Singapour (7 cas), la Nouvelle-Zélande (6 cas), le Brésil (4 cas), la Jamaïque (4 cas), la Corée du Sud (3 cas), l'Inde (3 cas), Hong-Kong (3 cas), le Pakistan (2 cas), le Canada, Oman et le Liban ayant rapporté un seul cas pour l'heure.

... voire pas du tout

La Grèce, la Pologne, la République Tchèque, l'Autriche, l'Ukraine, la Roumanie, la Croatie, la Serbie, la Bosnie mais aussi les pays baltes, n'ont, a priori, toujours pas rapporté de cas si l'on se fie aux déclarations des autorités sanitaires nationales et aux articles de presse locaux. Il en serait de même concernant l'ensemble du continent africain et certains pays d'Amérique latine, parmi lesquels on compte la Colombie, le Venezuela, le Pérou ou encore l'Argentine. Mais aussi en Chine, en Indonésie, en Thaïlande ou en Iran. 

À noter tout de même que cette liste, en constante évolution, et du fait d'une quantification difficile en l’absence de dépistage systématique, n'est pas forcément exhaustive et mériterait des mises à jour régulières.

Lire aussi

Pour rappel, selon l'OMS, 50 pays et territoires ont détecté la souche initialement repérée en Grande-Bretagne. Cela concerne presque tous les pays européens. Mais cette évaluation est probablement sous-estimée, précise l'instance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - 31.519 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, du jamais vu depuis novembre dernier

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter