Vente de dérivés de cannabis dans des coffee shop : sur LCI, Buzyn promet de "revoir la législation"

Santé
DirectLCI
ZONE GRISE - Invitée du Grand Jury LCI/RTL/ Le Figaro dimanche, Agnès Buzyn a assuré que l'Etat allait revoir la législation pour interdire la vente des produits dérivés du cannabis qui se multiplie actuellement dans des boutiques exploitant une faille législative.

Les jours des coffee shops à la française sont-ils déjà comptés ? A en croire Agnès Buzyn, c'est très probable. La ministre de la Santé, invitée du Grand Jury RTL Le Figaro LCI dimanche a indiqué que la législation devait être revue pour interdire les boutiques qui commercialisent depuis quelques semaines en France des produits dérivés du cannabis avec moins de 0,2% de de THC.


 Pour la ministre, les coffee shops "ont détourné le droit en disant que leur cigarettes contiennent moins de 0,2% de THC", alors que "toute vente de cannabis à usage récréatif lorsque ce cannabis contient du THC, quelle que soit la dose, est normalement condamnable par la loi".


La ministre a reconnu que la législation actuelle était "un peu floue" mais a dit penser qu'une solution serait trouvée pour fermer les boutiques concernées d'ici quelques mois. "Il faut qu'on trouve le bon moyen (...) ils n'ont pas à vendre des produits contenant du THC".


Une enquête préliminaire a été ouverte le 11 juin contre une de ces boutiques à Paris quelques jours après son ouverture, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information du Journal du dimanche.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter