Alzheimer : un faux wagon de train pour stimuler la mémoire

Alzheimer : un faux wagon de train pour stimuler la mémoire

REPORTAGE - Les souvenirs plus forts que les médicaments, c'est le pari de certains Ehpad qui proposent aux malades d'Alzheimer une stimulation étonnante de leur mémoire. Ils se sont ainsi équipés d'un "faux train", un voyage virtuel qui apporte beaucoup d'apaisement.

Pour Colette Ponthieux et Bernadette Sonneck, voyager n'était plus qu'un lointain souvenir. La mise en scène est bien rodée. Ces deux octogénaires atteintes de trouble sévère de la mémoire vont rejoindre la baie de Somme, sans même quitter l'enceinte de l'hôpital. À bord de ce faux wagon, sous le regard des soignants, l'illusion est parfaite. Les paysages défilent et les premiers souvenirs remontent.

Toute l'info sur

Le WE

Pour un nouveau voyage, direction les Alpes suisses. C'est une bouffée d'air virtuelle pour ces résidentes qui ne rêvent que d'une chose, s'évader de leur chambre. Colette, elle, veut aller au Mont-Dore. Au bout d'une demi-heure de trajet, les bienfaits sur les malades d'Alzheimer sont déjà visibles. Les déambulations liées au stress dans les couloirs ont diminué et les résidents communiquent davantage entre eux. 

C'est une thérapie encore méconnue dans l'Hexagone. Aujourd'hui, moins d'une dizaine d'Ehpad ont installé un wagon thérapeutique dans ses locaux. L'établissement situé à Beauvais (Oise), lui, expérimente cette thérapie depuis plus d'un an.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter