Ces chiens sont entraînés pour détecter le Covid-19

Ces chiens sont entraînés pour détecter le Covid-19

REPORTAGE - Les pompiers et les gendarmes de Gironde forment des chiens à la détection du coronavirus. Cette brigade canine pourrait être déployée dès le mois d'avril prochain dans les écoles, les Ehpad et les aéroports.

C'est le nouveau jeu préféré de Marvel : flairer le coronavirus. Depuis le début de l'année, ce labrador des sapeurs-pompiers de Gironde s'entraîne avec la brigade canine de la gendarmerie. lls apprennent à détecter des compresses non-infectieuses envoyées par la CHU de Bordeaux. "On prélève les sueurs des personnes malades ou en incubation et on les met à l'intérieur. Les chiens vont venir reconnaître ou pas ces volatils particuliers", explique le Dr Marc Prikazsky, vétérinaire, président de Ceva santé animale.

Toute l'info sur

Le WE

Les cinq chiens qui participent à cette expérimentation réussissent déjà à détecter 95% des cas positifs au Covid. Toutes les données sont analysées en continu au CHU de Bordeaux par des infectiologues, ravis de voir arriver un nouveau moyen de diagnostic précoce de la maladie. "Le chien est capable de repérer la présence du virus non seulement chez quelqu'un de symptomatique, mais également chez un patient infecté asymptomatique", se félicite le Pr Denis Malvy.

Ces chiens détecteurs de Covid pourraient être déployés à partir du mois d'avril dans les écoles, les Ehpad, les stades ou dans les aéroports.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex débloque 60 millions d'euros pour les éleveurs en grande difficulté

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Lire et commenter