VIDÉO- Connaissez-vous les symptômes de la crise cardiaque, plus insidieux chez les femmes ?

VIDÉO- Connaissez-vous les symptômes de la crise cardiaque, plus insidieux chez les femmes ?

CŒUR – L’infarctus du myocarde, aussi appelé crise cardiaque, a triplé ces 15 dernières chez les femmes de moins de 50 ans, selon la Fédération Française de Cardiologie. Pourtant, celles-ci ne reconnaissent pas forcément les symptômes, ce qui réduit leur chance d’être prises en charge dans les temps.

Mesdames, sauriez-vous mimer une crise cardiaque ? Rien n’est moins sûr. La Fédération Française de Cardiologie a demandé à des actrices en herbe de se prêter au jeu sans qu’elles connaissent la finalité de l’exercice. Les unes après les autres, elles ont dû jouer une demande en mariage, une rupture, un orgasme et…une crise cardiaque. Si elles ont interprété les trois premières scènes sans difficulté, la dernière s’est révélée plus compliquée que prévue. Preuve que ces dames sont loin de connaître le fonctionnement de leur cœur sur le bout des doigts.

Une méconnaissance qui peut être lourde de conséquences. "Les femmes sont moins bien dépistées et prises en charge plus tardivement. Les études montrent qu’elles arrivent dans les services d’urgence une heure plus tard que les hommes, regrette le Pr Claire Mounier-Vehier, présidente de la Fédération Française de Cardiologie. C’est une véritable perte de chance, car les femmes se remettent plus difficilement. Leurs artères sont plus difficiles à revasculariser, plus fines et plus fragiles que celles des hommes."

6 symptômes qui doivent vous alerter

Et c’est bien ce qui inquiète l'association de lutte contre les maladies cardiovasculaires. "Chez une femme, l’infarctus ne se manifeste pas toujours comme chez un homme", rappelle t-elle. Autrement dit, la douleur aigüe ressentie au niveau de la poitrine irradiant dans le bras gauche et la mâchoire n’est pas automatique et près de la moitié des femmes victimes d'une crise cardiaque n’ont pas de symptômes classiques. Si vous fumez, associez tabac et pilule contraceptive, êtes particulièrement stressée, ne faîtes pas beaucoup d’activité physique régulière, avez du diabète ou du cholestérol ou encore faites de l’hypertension artérielle, soyez particulièrement vigilantes à ces signes :

-Un essoufflement à l’effort et parfois au repos

-Une sensation d'épuisement

-Des troubles digestifs et des nausées

-Une oppression thoracique

-Des difficultés à respirer

-Des palpitations

Si vous ressentez l’un de ces signes de manière brutale ou intense, le réflexe doit être d’appeler le 15. Car voilà, même si ces dames ont tendance à sous-estimer leur douleur - qu’elles associent bien souvent au stress ou à la fatigue - elles ne sont pas épargnées par l’obstruction de l’artère. Les crises cardiaques ont même triplé ces 15 dernières années chez les femmes de moins de 50 ans. Les hospitalisations pour infarctus ont ainsi progressé de 4,8% par an entre 2009 et 2013 chez les 45-54 ans, d'après les chiffres de l'Institut de Veille sanitaire (InVS). En cause, l’adoption d’un style de vie plus proche de celui des hommes. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - La barre des 100.000 morts du Covid-19 officiellement franchie en France

    AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

    Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

    "Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

    Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

    Lire et commenter