Coronavirus : au coeur du service de réanimation de Melun

Coronavirus : au coeur du service de réanimation de Melun
Santé

IMMERSION - Il y a eu onze morts du Covid-19 ces derniers jours au centre hospitalier de Melun. De nouveaux patients arrivent tous les jours, mais le service de réanimation de l'établissement est débordé.

Au centre hospitalier de Melun (Seine-et-Marne), les patients en détresse respiratoire se multiplient. Un homme de 50 ans arrivé conscient à l'hôpital va être sédaté, placé sous respirateur artificiel. Dans ces chambres, on ne pénètre qu'en étant ultra protégé, des mesures sanitaires drastiques auxquelles tout le monde doit se plier, personnels soignants ou non. 

Un calme surprenant se fait ressentir dans les couloirs de l'hôpital. alors que 34 patients atteints du Covid-19 sont sous respirateurs artificiels, suspendus à la vie par ces appareils. "Ce sont essentiellement des patients entre 45 et 60 ans", précise le Dr Franck Pourciné, "la majorité sont hyper tendus, un peu de diabète et/ou en surpoids". Des salles qu'il faut faire fonctionner jour et nuit et réapprovisionner en quantité en produits médicaux. Un personnel médical qui se doit donc d'être le plus présent possible auprès des malades. 

"Généralement on essaye de mettre notre famille de côté, on est énormément au travail", explique Nina, aide soignante. Une décision qui s'avère avant tout préventive : le risque de contamination est élevé pour les soignants. "J'ai les symptômes depuis quinze jours", nous apprend le Dr Franck Pourciné, "j'ai certains collègues qui ont été testés positifs et on partage le même bureau". Toujours porteur d'un masque, le médecin réanimateur explique que ses collèges testés positifs continuent de travailler : "A partir du moment où ils n'ont pas de symptômes sévères ou invalidant, tout le monde continue de travailler". Une situation qu'accordent les autorités sanitaires. 

Lire aussi

Plus que trois places disponibles en réanimation

Toute l'info sur

LE WE 20H

Une situation exceptionnelle qui s'accompagne de mauvaises nouvelles, mais aussi de bonnes. Certains sortent du CH après une dizaine de jours sous respirateur artificiel. L'état de Richard, 50 ans, s'améliore petit à petit après quatorze jours de coma artificiel. Un corps encore en souffrance même s'il nous explique être heureux de s'en être sorti. Mais pas le temps pour les soignants de se réjouir de ces guérisons. Il y a eu 11 morts du Covid-19 ces derniers jours au CHU de Melun qui ne compte plus que trois places en réanimation alors de nouveaux patients arrivent, tous les jours.

Avec 292 décès supplémentaires en 24 heures, le bilan français du coronavirus, depuis fin janvier fait désormais état de 2 606 morts. Le nombre de cas recensés est de 40 174. Par ailleurs, 7 312 personnes ont pu quitter l'hôpital pour rentrer chez elles. Derrière ces chiffres, des soignants se battent sans répit pour sauver des vies.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent