VIDÉO - Burn out : le témoignage d'un médecin éreinté par les décès dus au Covid-19

Description du sujet digitial
Santé

VIDÉO - En pleine crise du coronavirus, Quentin Desautard n'a un jour pas été en mesure d'assurer sa garde. Ce médecin généraliste installé près de Dijon a craqué, poussé à bout par les nombreux décès dont il a dû s'occuper. Témoignage.

Il est habitué aux journées de travail à rallonge entre consultations à son cabinet, à domicile et gardes de nuit. Mais là, il n'a pas tenu. Et ça n'est pas la fatigue qui a poussé Quentin Desautard à bout, mais la situation inédite et dramatique dans laquelle il s'est retrouvé.

Installé près de Dijon, ce médecin généraliste, a craqué, le 27 mars dernier, alors que l'épidémie de coronavirus contamine de plus en plus de monde et fait de plus en plus de morts. "J'ai eu des crises d'angoisse, j'ai appelé mes collègues et je leur ai dit: 'Je ne peux pas assurer ma garde'". 

Le professionnel sait, selon lui, ce qui a déclenché cet état. "D'habitude, des certificats de décès, j'en fais trois par mois. Là, j'en ai fait six en une semaine. L'accumulation elle a été trop importante pour moi, en plus de la surcharge de travail". 

Il va reprendre le travail

Grâce à sa famille et à une aide psychologique, Quentin Desautard est parvenu à retrouver le moral et à reprendre des forces. Après presque un mois d'arrêt, il recommence le travail demain, vendredi 24 avril. 

Un souci constant pour lui : soigner, tout en se protégeant au maximum du virus. Le médecin généraliste et ses associés se sont débrouillés seuls pour se procurer le matériel nécessaire. "Tout mon matériel est dans des sacs en plastique. Je peux tout désinfecter et j'ai toujours ma réserve de masques FFP2", dit-il. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Aujourd'hui, le praticien appelle à épauler et à entourer tous les soignants qui comme lui, font face depuis des semaines au Covid-19.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent