Pfizer ou Moderna, peut-on choisir son vaccin ? Le 20H vous répond

Pfizer ou Moderna, peut-on choisir son vaccin ? Le 20H vous répond

PRATIQUE - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu du jour notamment : des questions sur les deux vaccins autorisés en France.

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour : Pfizer ou Moderna, peut-on choisir son vaccin ? Est-il possible de faire deux injections de deux vaccins différents ? Si on vit avec une proche âgée de plus de 75 ans, peut-on se faire vacciner même si on a 45 ou 50 ans ? Pourquoi les plus jeunes, à risque, ne sont pas prioritaires pour la vaccination ? Alexia Mayer répond à ces questions, sur le plateau de Gilles Bouleau dans la vidéo en tête de cet article. 

Deux vaccins sont aujourd'hui autorisés en France : celui de Pfizer et celui de Moderna. Avant de se faire vacciner, peut-on choisir l'un ou l'autre ? 

Non, on ne peut pas choisir son vaccin. Logistiquement parlant, c’est impossible et les deux vaccins sont efficaces. Vous serez vaccinés au gré des arrivées des doses dans les centres. Aujourd’hui, près d’un million de vaccins Pfizer et 50.000 de vaccins Moderna circulent sur le territoire. Notez que vous recevrez la première et la seconde injection du même vaccin… Et non pas une dose de l’un, puis une dose de l’autre.

Toute l'info sur

LE 20H VOUS RÉPOND

Si on vit avec un(e) proche âgé(e) de plus de 75 ans, peut-on se faire vacciner même si on a 45 ou 50 ans ? 

La réponse est non. Le vaccin empêche de développer une forme grave, le but est donc de protéger cette personne âgée. Si elle attrape le Covid, les conséquences seront moins dramatiques. Raison pour laquelle on privilégie les personnes les plus à risque.

Pourquoi les plus jeunes, à risque, ne sont pas prioritaires pour la vaccination ? 

L'âge est le facteur le plus déterminant dans le développement de formes graves. Et c’est pour cela que l'on vaccine les plus âgés en premier. La comorbidité, comme l’obésité, est certes un facteur aggravant. Mais le ministère de la Santé a dû faire des choix et protéger les personnes en contact avec le public. Soit les soignants, les pompiers, les aides à domicile de plus de 50 ans. Toutefois, rassurez-vous, l’objectif d’ici le mois de juillet est de vacciner 15 millions de Français. Les personnes dites à risques, et plus jeunes, en font partie.

Les questionnements restant nombreux, cette rubrique continuera d'accompagner le public tout au long de cette période. Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée : le20Hvousrepond@tf1.fr.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

EN DIRECT - "Muslim Ban", accord de Paris, plan pour l'économie : Biden prépare des premiers jours explosifs

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Lire et commenter