Coronavirus : certains habitants de l'Oise se sentent considérés comme des "pestiférés"

Coronavirus : certains habitants de l'Oise se sentent considérés comme des "pestiférés"

REPORTAGE - L'épidémie du coronavirus a chamboulé le quotidien des habitants de l'Oise. A Crépy-en-Valois, certains ont même l'impression d'être devenus de vrais "pestiférés".

Depuis une semaine, Crépy-en-Valois (Oise) est sous le feu des projecteurs. C'est de cette ville de l'Oise qu'étaient originaires deux des quatre Français décédés du coronavirus. Dans la ville, l'ambiance est lourde et un sentiment de discrimination se fait sentir. Un photographe a perdu 50% de son chiffre d'affaires et toutes les commandes du week-end ont été annulées pour une boulangerie.

Toute l'info sur

Le 13h

Lire aussi

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 05/03/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 5 mars 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

États-Unis : Melania Trump fait ses adieux à la Maison Blanche

Lire et commenter