Risque-t-on de l'attraper dans le métro ? En faisant du sport ? Les réponses à vos questions sur le coronavirus (2/4)

Risque-t-on de l'attraper dans le métro ? En faisant du sport ? Les réponses à vos questions sur le coronavirus (2/4)
Santé

ALLÔ DOCTEUR - Le JT de 20 heures de TF1 recueille régulièrement les questions des Français sur le coronavirus et les soumet au médecin urgentiste Gérald Kierzek. Retrouvez ici toutes ses réponses.

Quoi de mieux qu'un docteur pour désamorcer les peurs que suscite la crise du coronavirus ? Depuis le début de la propagation de l'épidémie en France, TF1 demande régulièrement à son consultant santé, le médecin urgentiste Gérald Kierzek, de répondre aux interrogations des Français recueillies dans la rue. Des questions parfois pointues, parfois insolites, mais qui concernent toujours des préoccupations bien concrètes. 

Nous en listons ci-dessous quatre, reprenant la vidéo du JT de 20 heures en tête de cet article, en y apportant à chaque fois l'éclairage du docteur.

Toute l'info sur

Coronavirus : le docteur Kierzek répond à vos questions

Lire aussi

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - #AskDrKierzek, le coronavirus

Les beaux jours peuvent-ils stopper l'épidémie ?

Il est très probable que le retour de la chaleur puisse la freiner, de la même manière qu'il y a moins de grippes l'été que l'hiver. Gérald Kierzek le confirme en s'appuyant sur un exemple : "Il y a quelques années, le Sras s’était arrêté au Vietnam parce que les températures étaient plus élevées. Donc on peut espérer que le changement climatique puisse avoir un effet d’atténuation, voire d’arrêt de l’épidémie".

Lire aussi

Le coronavirus est-il aussi virulent qu'au début de l'épidémie ?

Non, pour l'instant, il n'y a pas moins de virulence, mais plus de vigilance. Le taux de mortalité dans le monde devrait faiblir, car le virus est mieux connu et la prévention accrue.

Voir aussi

Y a-t-il des risques à prendre les transports en commun ?

Certes, plusieurs cas ont été identifiés chez des agents de la RATP, mais ce n'est pas pour autant que l'on risque davantage d'attraper le coronavirus dans le métro ou le bus. La RATP distribue d'ailleurs depuis la semaine dernière des kits de protection (ils contiennent une notice d'utilisation, des lingettes désinfectantes, une paire de gants et un sachet pour jeter les éléments après usage) à ses agents en contact avec les usagers. Pour ces derniers, une seule précaution de bon sens à prendre selon notre médecin : "Quand vous allez vous tenir aux poignées du bus ou du métro, d’autres gens s'y étant tenus, ce n’est pas forcément très propre. Il faut donc éviter de se toucher le visage tant qu’on ne s’est pas lavé les mains". 

Voir aussi

Faut-il prendre des précautions particulières pour faire du sport ?

Il n'y a pas plus de risque de contamination sur une pelouse ou dans une salle de musculation qu'ailleurs... La sueur ne pose également aucun problème. Il n'y a donc aucune contre-indication à poursuivre votre entraînement, au contraire : "Le sport a même un effet 'booster' du système immunitaire", assure Gérald Kierzek

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent