Les masques en tissu sont-ils efficaces ? Pourquoi parle-t-on autant des morts et si peu des guérisons ? Les réponses à vos questions sur le coronavirus (4/4)

Les masques en tissu sont-ils efficaces ? Pourquoi parle-t-on autant des morts et si peu des guérisons ? Les réponses à vos questions sur le coronavirus (4/4)
Santé

ALLÔ DOCTEUR - Le JT de 20 heures de TF1 recueille chaque jour les questions des Français sur le coronavirus et les soumet au médecin urgentiste Gérald Kierzek. Retrouvez ici toutes ses réponses.

Quoi de mieux qu'un docteur pour désamorcer les peurs que peut susciter la crise du coronavirus ? Depuis le début de la propagation de l'épidémie en France, TF1 demande régulièrement à son consultant santé, le médecin urgentiste Gérald Kierzek, de répondre aux interrogations des Français recueillies dans la rue. Des questions parfois pointues, parfois insolites, mais qui concernent toujours des préoccupations bien concrètes. 

Nous en listons ci-dessous trois, reprenant la vidéo du JT de 20 heures en tête de cet article, en y apportant à chaque fois l'éclairage du docteur.

Toute l'info sur

Coronavirus : le docteur Kierzek répond à vos questions

Lire aussi

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - #ASKDrKierzek, le coronavirus : Comment bien se protéger ?

Les masques en tissu sont-ils vraiment efficaces ?

Avant toute chose, rappelons que les masques sont à réserver aux individus déjà malades ou au personnel soignant. Deux modèles sont efficaces : les masques chirurgicaux en tissu, et les masques FFP2, en forme de bec de canard. "Tous les autres maques ne sont pas des masques médicaux et donc ne sont pas recommandés, souligne Gérald Kierzek. Il y a peu-être un effet placebo si vous mettez un masque, mais c’est uniquement placebo."

Lire aussi

L'arrivée des beaux jours peut-elle faire disparaître l'épidémie ?

Certains virus respiratoires, comme les rhumes ou les bronchites, sont bien plus résistants en hiver. Mais cela ne signifie pas qu'ils disparaissent totalement le printemps venu. Concernant le coronavirus, il est un peu tôt pour se prononcer. "Historiquement, relève toutefois notre médecin, des épidémies comme le Sras ont disparu avec les beaux jours. Est-ce que la météo jouera pour le coronavirus ? En tout cas, on peut l’espérer. Et de toute façon, on sera en fin de vague épidémique puisque ce sera dans quelques semaines."

Lire aussi

Pourquoi les médias parlent-ils plus des morts que des gens guéris ?

Certains peuvent s'interroger sur la communication autour du coronavirus face à la liste croissante des décès rapportée d'heure en heure dans les médias, alors que les cas de patients guéris sont moins mis en lumière. Gérald Kierzek leur donne raison : "Quand on donne le taux de mortalité à 1% par exemple, le verre à moitié plein serait de dire qu'il y a 99% des gens qui guérissent", reconnaît-il. 

Voir aussi

Dans le monde d'ailleurs, on compte déjà plus de 60.000 guérisons.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent