Couvre-feu avancé à 18h : qui sera concerné ?

Couvre-feu avancé à 18h : qui sera concerné ?

Le gouvernement a annoncé une éventuelle extension du couvre-feu à 18h, à partir du 2 janvier, dans les départements les plus touchés par le coronavirus. Sur quel critère sera-t-elle établie ? Ce périmètre pourra-t-il élargir à d'autres régions ?

Vous risquez d'être concerné par cette nouvelle mesure, uniquement si vous habitez dans les zones où le virus circule le plus. Le gouvernement a établi une première liste de vingt départements. Plus de 8 millions de Français attendent donc de savoir si leur couvre-feu est avancé. Dans ces départements, les préfets rendront leurs décisions d'ici vendredi soir, en fonction de deux critères : la situation sanitaire et l'avis des élus locaux dont certains d'entre eux ne sont pas convaincus. "J'ai été consulté par le préfet et je lui ai dit tout le mal que j'ai pensé. Ça ne sert à rien. Ça va compliquer la vie des gens. Ça va achever un certain nombre de commerçants. Et cela ne ralentit en rien l'épidémie", regrette François Grosdidier, maire (LR) de Metz (Moselle).

Toute l'info sur

Le 20h

L'heure du début du couvre-feu change dans ces départements. Elle est avancée de 20h à 18h à partir de samedi 2 janvier. L'attestation pour sortir le soir sera presque la même. Avec la même dérogation, vous pourrez toujours aller chercher votre enfant à la crèche pendant le couvre-feu. Si vous avez prévenu de revenir des vacances en voiture ce week-end après 18h, cela sera exceptionnellement possible. "Il y aura évidemment une souplesse, une tolérance de la part des gendarmes, des policiers qui feront les contrôles pour ceux qui reviendront d'un voyage en voiture long, par exemple", explique Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement.

Le couvre-feu avancé va durer au moins quinze jours dans ces départements. Et peut-être même jusqu'au 20 janvier, date de la clause de revoyure pour les bars et restaurants. En parallèle, dans les autres départements, le gouvernement va surveiller trois critères : le taux d'incidence, la contamination des plus âgées et l'occupation de la réanimation. S'ils se dégradent, là aussi, le couvre-feu pourrait être avancé à 18h. En attendant, l'exécutif prévient : il est très peu probable que les salles de spectacle et de cinéma rouvrent le 7 janvier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.