10.000 habitants à vacciner dans l'urgence : l'opération anti-cluster lancée à Bordeaux

Cluster à Bordeaux : début de l'opération vaccination

COVID-19 - Après la découverte d'un nouveau variant dans le quartier du Bacalan à Bordeaux, un centre de vaccination éphémère a ouvert ce mercredi. Comment les habitants vivent-ils cette situation ?

Dans le quartier de Bacalan, à Bordeaux, touché par un "variant préoccupant" de Covid, qui a déjà contaminé 60 personnes, un centre de vaccination a ouvert ses portes ce mercredi à 14h. Il fonctionnera ensuite tous les jours de 9h à 20h, a précisé le maire de la ville Pierre Hurmic. 

Dès mardi soir, les habitants ont été alertés par un message reçu sur leur téléphone. "C'est très bien vu le cluster qu'il y a d'avoir un centre de vaccination à proximité, c'est beaucoup plus pratique", se réjouit une riveraine. "Je pense que j'irai me faire vacciner ici. Ce sera l'occasion parce que je n'arrive pas à me faire vacciner ailleurs. C'est compliqué d'avoir une place actuellement", renchérit une autre habitante. "J'ai vu qu'il y avait 19.000 doses pour 10.000 habitants, c'est plutôt cool. De ce côté-là, on n'a pas à s'en faire", ajoute un jeune homme.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Réservé à la population du quartier

Ce mercredi matin, dans le centre d'animation du quartier, deux box de vaccination ont par ailleurs été installés à la hâte. Près de 150 injections quotidiennes sont prévues sept jours sur sept. Les habitants de Bacalan, munis d'un justificatif de domicile, devront prendre rendez-vous par téléphone auprès de la mairie. "On veut éviter des files d'attente interminables et que les gens attendent pendant des heures debout, donc c'est mieux pour gérer le flux et pour les personnes, ce sont de meilleures conditions", souligne Fanny Gabriel, secrétaire générale de la mairie de quartier.

La vaccination est réservée à la population du quartier, mais aussi à ceux qui y travaillent sans y habiter. Les médecins généralistes et les 17 pharmacies du quartier vont également participer. Des doses supplémentaires du vaccin Moderna doivent être livré ces prochains jours. "On attend. J'ai entendu dire qu'on devait recevoir des vaccins en urgence, mais on n'en a pas reçu pour l'instant", reconnaît toutefois Eric Porge, pharmacien dans le quartier.

Lire aussi

Les autorités espèrent vacciner toutes les personnes majeures de Bacalan en trois semaines. Le centre éphémère est déjà complet pour ce mercredi après-midi avec 70 injections prévues. La préfète de Bordeaux Fabienne Buccio a, pour sa part, appelé à ne pas "baisser la garde". "On a encore des marges de progression face à des attitudes imprudentes", a-t-elle estimé, précisant qu'il avait fallu ce week-end interrompre un début de rave-party avec 120 personnes à Bordeaux ainsi que l'organisation d'un jeu de loto pour des personnes âgées en banlieue, à Lormont.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

EN DIRECT - Covid-19 : 59 décès en 24 heures, 1656 patients toujours en soins critiques

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Crise des sous-marins : la surprenante lettre envoyée par l'Australie à la France

Critiqué pour sa participation à un débat face à Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon se justifie

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.