Covid-19 aux Antilles : des soignants envoyés en renfort

Covid-19 aux Antilles : des soignants envoyés en renfort

Plus de 300 infirmiers et médecins ont été dépêchés cet après-midi en Martinique et en Guadeloupe où la flambée épidémique ne faiblit pas. Les capacités hospitalières sont saturées.

Pour Hugo Thomas, le temps presse. Fraîchement arrivé de Normandie, ce kinésithérapeute est attendu à l'aéroport d'Orly. Comme lui, 300 volontaires de toute la France ont été mobilisés. L'objectif est de renforcer les effectifs des équipes soignantes aux Antilles.

Toute l'info sur

Le WE

En Guadeloupe et en Martinique, la situation est critique. Les hôpitaux sont au bord de la saturation. La semaine dernière, plus de 13 000 cas positifs ont été recensés. Fiona Stack, infirmière et réanimatrice à Clichy, écourte même ses vacances. "Nous, pendant les premières vagues, on a eu du renfort qui est venu et ça nous a beaucoup aidés et soulagés. Là, c'est un peu le moyen de rendre la pareille. Ils sont en souffrance, moi, je suis disponible. Donc, c'est parti", dit-elle.

Dans cette foule de volontaires, sont présentes toutes les spécialités, toutes les compétences. D'origine guadeloupéenne, Willem Watcher, infirmier, a lui aussi décidé de partir, comme un besoin viscéral. "Je ne pouvais pas supporter de voir qu'il y avait des soignants qui venaient de Métropole et que moi, je suis là et ne pas utiliser mes compétences . Ma motivation première, c'est ça, c'est mon pays quoi", lâche-t-il.

Huit heures de vol attendent les soignants. Au total, plus de 900 volontaires ont été envoyés en renfort dans les Antilles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : vers de nouvelles mesures ? Emmanuel Macron préside un Conseil de défense à l'Élysée

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.