Covid-19 : Chambourcy surveille de près la circulation du virus

Covid-19 : Chambourcy surveille de près la circulation du virus

La situation sanitaire reste très surveillée dans les Yvelines. A Chambourcy, les établissements scolaires resteront fermés toute la semaine.

Ce dimanche à Chambourcy (Yvelines), ce sont surtout les familles qui sont venues dans le gymnase pour se faire dépister. Elles ont été prévenues par la mairie ainsi que les chefs d'établissements scolaires fermés. Dans cette commune, les premiers cas du variant sud-africain ont été détectés le 12 février, d'abord à l'école maternelle puis dans l'école élémentaire voisine. On a compté douze cas en tout dont trois enseignants, deux agents d'encadrement et sept enfants.

Toute l'info sur

Le WE

C'est l'Agence Régionale de Santé qui supervise la campagne de test. En effet, quinze agents formés de l'AP-HP ont pour mission de prélever des échantillons. Les résultats obtenus en 24 heures permettront de savoir comment le virus se propage. Notamment, de découvrir si le virus circule uniquement en milieu scolaire ou s'il est diffus plus largement dans la population. Dans ce cas, il est possible que des mesures supplémentaires soient prises. Par exemple, tester à plus grande échelle ou prolonger la fermeture des établissements scolaires. Les parents d'élèves se préparent à toutes les éventualités. Une nouvelle campagne de dépistage est prévue le 8 mars, jour de la rentrée. Pour cela, 600 tests salivaires ont d'ores et déjà été commandés par la mairie spécialement pour les élèves.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : le variant anglais n'entraîne pas plus de formes graves, selon deux études

Lire et commenter