Covid-19 : comment les entreprises se préparent-elles à la vaccination ?

Covid-19 : comment les entreprises se préparent-elles à la vaccination ?

REPORTAGE - À compter du jeudi 25 février, les médecins du travail pourront commencer à vacciner les employés contre le Covid-19. Les salariés qui correspondent aux critères n'en demeurent pas moins aussi concernés.

Dès demain, certaines catégories de personnes pourront, si elles le souhaitent, se faire vacciner, dans le cadre de la médecine du travail. Pour cela, il faut être âgé de 50 à 64 ans, souffrir de comorbidités ou de maladies chroniques. Chaque employé volontaire est éligible à deux injections du vaccin AstraZeneca que le médecin du travail se procure directement chez leur pharmacien.

Toute l'info sur

Le 20h

À Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), dans un centre de médecine du travail auquel sont affiliées 6 500 entreprises, on aménage les locaux en centre de vaccination, mais sans se précipiter. "Pour le moment, on va faire une journée par semaine avec deux vacations. Ça fera un peu moins de 100 personnes par jour. S'il y a besoin d'aller plus loin, on ira plus loin. On va voir combien de personnes veulent s'inscrire", souligne Denys Brunel, président du service aux entreprises pour la santé au travail (SEST).

Lire aussi

Vu le nombre de disponibilités dans les centres de vaccination dans l'Hexagone, cette stratégie est un moyen supplémentaire. Chez Veolia, par exemple, on a transformé une cafétéria en centre de vaccination. Mais l'opération est délicate et pose des questions de confidentialité. Cette dernière est la clé pour convaincre les salariés de se faire vacciner au bureau, sans crainte de voir leur dossier médical dévoilé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter