Coronavirus : les soignants, ces héros en première ligne pendant la crise

Coronavirus : les soignants, ces héros en première ligne pendant la crise
Santé

INDISPENSABLE - Ils luttent sans relâche contre le coronavirus. Zoom sur ces infirmiers et médecins qui mobilisent toutes leurs forces dans la bataille pour vaincre le virus, et dont le travail est salué tous les soirs à 20 heures par les Français à leurs fenêtres. Pendant cette pandémie, ce sont eux les héros.

Ils sont en première ligne du combat contre la pandémie. Pour des dizaines de milliers de soignants, les journées sont interminables. Ces médecins, infirmières, brancardiers et aides-soignants sauvent des vies à chaque seconde. Pour éviter de contaminer leur famille, certains ont décidé de prendre des mesures radicales. Cependant, 108 décès ont été enregistrés malgré leurs efforts ces dernières 24 heures dans l'Hexagone. Le bilan actuel s'élève à 10 995 cas de contaminations et 1300 personnes guéries. Jeudi 19 mars, 372 décès étaient à déplorer.

En Alsace notamment, les hôpitaux sont saturés par l'afflux de cas de contaminations à traiter, comme a alarmé ce mardi, la préfète du Grand Est, Josiane Chevalier. "C’est le problème de notre sous-capacité en France en lits de réanimation, notre hôpital qui n’est pas prêt parce que personne n’est prêt à avoir comme ça une vague de malades. D’où la stratégie de freinage",, explique à LCI le médecin urgentiste Gérald Kierzek.

Toute l'info sur

Le 20h

Un hommage quotidien au corps soignant

Un travail sans relâche dont les conditions sont décriées. En effet, les hôpitaux de France ont été confrontés à une pénurie de masques. Pour y faire face, le ministère des Armées a livré 5 millions de masques chirurgicaux au Ministère des Solidarités et de la Santé. La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye avait reconnu que la France était confrontée à des "difficultés logistiques" dans la fourniture de masques, alloués en priorité aux soignants, notamment en raison de "vols inadmissibles".

Pour saluer leur mobilisation indispensable et cruciale dans cette "guerre" contre le coronavirus, le peuple français a, comme ses homologues espagnols et italiens avant lui, appelé à applaudir le personnel soignant depuis sa fenêtre tous les soirs, à 20 heures. Des images qui témoignent de cet élan de solidarité.

Lire aussi

Pour prêter main fort aux personnels en place, un appel a été lancé à tout les professionnels. Le 10 mars, le Conseil national de l'Ordre des médecins, le Conseil national de l'Ordre des infirmiers et Santé Publique France (agence chargée des questions sanitaires) avait appelé les médecins et infirmiers qui le peuvent à rejoindre la Réserve sanitaire, alors que s'accélère encore la propagation du virus Covid-19", avaient-ils écrit dans un communiqué commun. 

La réserve sanitaire est une communauté de professionnels de santé volontaires et mobilisables par l’État, tels que les médecins, soignants, techniciens de laboratoire, manipulateurs radio... C'est le ministère chargé de la santé, à la demande d’un autre ministère le cas échéant, ou une agence régionale de santé, qui doit faire la demande de mobilisation.

En vidéo

Urgences : des "super" infirmiers à l'hôpital

Les professionnels de santé sont aussi sujets aux risques du coronavirus. Ainsi, s'ils présentent des symptômes, ils sont testés afin de confirmer biologiquement (ou non) leur infection au COVID-19. S’ils sont négatifs, ils peuvent poursuivre leur travail. S’ils sont positifs, les recommandations de prise en charge sont identiques à la population générale : isolement, arrêt de travail et levée de l’isolement 48h après résolution complète des symptômes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent