Covid-19 : quel est le profil actuel des contaminés et des patients en réanimation ?

Covid-19 : quel est le profil actuel des contaminés et des patients en réanimation ?

CORONAVIRUS - Depuis une semaine, les contaminations repartent à la hausse. Mais que sait-on du profil des personnes testées positives et de celles qui développent une forme grave ?

Alors que les contaminations s'accélèrent de nouveau, Laurent Halwani, pharmacien parisien, pratique toujours autant de tests de dépistage. En ce début juillet, la demande est souvent la même : ce sont pour la plupart de futurs vacanciers. Et pour certains, il y a parfois de mauvaises surprises. "Malgré la vaccination, on retrouve toujours quelques cas, entre 3 et 5% de nos dépistages journaliers, qui restent positifs, essentiellement jeunes", relève le pharmacien dans le reportage du 20H de TF1 ci-dessus.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Qui sont ces cas positifs ?

Effectivement, depuis une semaine, le nombre de cas est reparti à la hausse, avec un peu plus de 2000 nouvelles contaminations enregistrées chaque jour. A y regarder de plus près, une tranche d'âge est concernée particulièrement par ces nouvelles contaminations : les personnes entre  20 et 39 ans. 

Pour autant, il est encore trop tôt pour voir un impact sur l'hôpital, qui profite actuellement plutôt d'une accalmie. Quelques dizaines de patients sont admis chaque semaine en réanimation. Ce mardi 6 juillet, ils étaient 1032 dans toute la France.

Qui développe une forme sévère ?

Selon le professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation à l'hôpital Raymond Poincaré, il n'y a pas vraiment de surprises, le profil est toujours le même. "Il s'agit des personnes non vaccinées. Et comme la probabilité de ne pas être vacciné est plus élevée dans les tranches d'âge jeune, on a des patients plus jeunes", dit-il.

En vidéo

Covid-19 : "Le risque d'une 4e vague rapide est là", prévient Gabriel Attal

Lire aussi

Parmi les facteurs de risque de développer une forme grave, il y a toujours le surpoids. Or, le taux de couverture vaccinale des personnes obèses est faible. À peine 21% d'entre elles sont aujourd'hui complètement vaccinées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Anne Sila remporte "The Voice All Stars"

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

"The Voice" : en larmes, Jenifer annonce qu'on ne la reverra "probablement" plus dans l'émission

VIDÉOS - "The Voice All Stars" : la route d'Anne Sila vers la victoire, prestation après prestation

Tir mortel d'Alec Baldwin sur un tournage : l'enquête s'oriente vers l'armurière et l'assistant réalisateur du film

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.