Covid-19 : gros coup d'accélérateur sur la vaccination dans les stations balnéaires

Covid-19 : gros coup d'accélérateur sur la vaccination dans les stations balnéaires

UN VACCIN PUIS LA PLAGE - Alors que l’épidémie gagne du terrain sur le littoral, les villes tentent de freiner sa propagation en accélérant la vaccination, n’hésitant pas aller solliciter les vacanciers sur leurs lieux d’activités.

Si le gouvernement a promis, mercredi 21 juillet, l'ouverture de 5 millions de créneaux supplémentaires dans les 15 jours à venir, les stations balnéaires sont déjà sur le front. Elles ne manquent en effet pas d’ingéniosité pour proposer des injections de vaccin anti-Covid à la population qui afflue pour les vacances.

Tandis qu’à la Grande Motte, dans l'Hérault, une équipe mobile de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme rencontre les touristes dans les rues afin de les sensibiliser à la vaccination, d’autres villes s’organisent pour ouvrir le plus de créneaux possibles.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Pour accélérer la cadence, le centre de l’Hérault s’est installé dans un espace plus grand. À Collioure, où la population est multipliée par dix pendant l’été, un centre éphémère a été installé. Accessible sans rendez-vous, 350 personnes ont été vaccinées en une journée, grâce notamment à la mobilisation du personnel médical. 

"En quelques heures, on a réussi à monter ce centre avec la logistique commune de l’hôpital et des autres centres de vaccination. Vous avez des médecins généralistes retraités, des médecins généralistes vacanciers qui viennent donner un coup de main, des infirmières retraitées", souligne Sylvain Pavageau, médecin et responsable de ce centre, dans le reportage en tête d'article.

Vacciner les saisonniers

Mais l’enjeu est aussi de vacciner les saisonniers. Sans cesse en contact avec les vacanciers, ils doivent avoir leur pass sanitaire avant le 30 août s’ils veulent garder leur travail. Les pompiers vont donc au plus près des lieux de travail pour leur permettre de recevoir les injections sans perdre de temps. 

"Mon patron m'a prévenue à 11h30 que le camion était là jusqu'à 14h. Il m'a dit il faut que tu y ailles aujourd'hui. J'ai pris ma pause déj' pour venir, voilà. Je retourne bosser là", explique Angélique, animatrice dans un camping. 

Lire aussi

Cette accélération de la campagne vaccinale semble essentielle si ces villes veulent que la saison estivale se poursuive. Alors que la situation s’aggrave principalement dans les sites de vacances, plusieurs départements ont dû mettre à nouveau en place des restrictions sanitaires. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Le ministre Alain Griset est convoqué au tribunal pour omission de déclaration de patrimoine

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : encore une médaille ratée pour la délégation française

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.